Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]


    S.M
    Ancien membre

    Messages : 187

    Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  S.M le Dim 18 Jan 2009 - 22:01

    [RP précédent ICI]

    Plusieurs ombres se matérialisèrent dans le pénombre d'un couloir.
    La plus grande, vraisemblablement humaine, se dirigea vers une porte et malgré son fardeau, réussit à ouvrir l'entrée de l'appartement pour se glisser à l'intérieur. Une ombre massive entra également, suivit d'une autre beaucoup plus petite et rapide, qui disparut à l'intérieur aussi soudainement qu'ils étaient apparus. Puis le calme revint dans le palier, comme si de rien ne s'était passé.

    A l'intérieur Sorel marmonna une fois de plus une brêve incantation et une petite lampe s'alluma dans le salon, lueur orangée et chaleureuse dans l'appartement. Une fois de plus Gabriel n'avait pas fermé les volets et l'on pouvoir la lune et une ribambelle d'étoiles parsemer le manteau sombre qui s'était abattu sur la ville. Raina parti s'installer vers la porte vitrée pendant que Sabbat ne quittait pas Sorel d'une semelle. En effet celui-ci portait sa moitié humaine dans ses bras, inconsciente. Il traversa le salon et s'arrêta devant le sofa couleur crème pour y allonger son protégé. Les cheveux blonds en bataille, il était perdu dans un lourd sommeil sans rêves. Et pourtant, malgré cela, il affichait toujours cet air arrogant sous ses mèches devenues longues avec le temps. Quelque chose lui effleura la jambe et atterrit à côté de lui, veillant à son maître. Sabbat se coucha sur son maître, petite boule de fourrure aux yeux féroces. Sorel ne lui plaisait pas. Il ne lui inspirait pas confiance.
    Sans y accorder un seul regard il s'affala sur le fauteuil qui traînait pas loin du sofa, le visage tourné le plafond, sa cape étalée autour de lui. Ses mains reposaient nonchalement sur le bras du fauteuil, l'une de ses jambes pliée et l'autre tendue, des mèches de cheveux lui tombant sur le visage.
    Gabriel ne dirait rien à propos de Liven, IL en était sûr. Il l'aimait beaucoup trop pour songer à le dénoncer aux sangsues. Aimer. Il eût une grimace de dégoût. Quelle futilité grotesque...
    Liven resterait désormait avec lui, Gabriel s'occuperait de lui teindre les cheveux pendant qu'il se chargerait de s'approprier une potion de changetraits. Cela prendrait un petit moment mais ce n'était pas très grave. Une fois ces petits problèmes réglés il pourrait s'occuper de son éducation en matière de magie noire. Une fois qu'il aurait acquis un bon niveau il lui révélerait une partie de ses plans. Il pourrait le prendre comme bras-droit par la suite s'ils arrivaient à réunir suffisament de membres...
    Et après...
    Après il serait libre de diriger Gamaëlia comme il le souhaiterait... Il pourrait mener à bien ses recherches et ainsi prendre le contrôle du monde humain et de ses ressources. Six milliards de cobayes rien que pour lui et ses recherches... Il pourrait faire des progrès en magie, il serait capable de déclarer la guerre à d'autres mondes parallèles et devenir ainsi tout puissant...
    Régner sur tout.
    Imposer ses règles sur tous.
    Décider de la vie et de la mort de chaques êtres vivants, nomags, magas ou autres...

    Quelqu'un s'agita dans une pièce voisine, Gabriel sans doute.

    ¤ Parfait.¤
    Il n'aurait pas besoin de lui écrire quoi que ce soit sur papier, il pourrait lui expliquer la situation dès maintenant. Lui expliquer qu'ils allaient cacher Liven Reaves et lui donner une fausse identité. Qu'il ne fallait pas les trahir et que Liven aurait besoin de son aide. Ce serait un peu compliqué à expliquer mais il avait toute la nuit. Au pire il lui donnerait d'autres informations plus tard. Gabriel était curieux et intelligent quand il le voulait, il ne manquerait pas de lui poser des questions...
    Quelques instant plus tard la porte de la chambre de Gabriel Scott s'ouvrit, le laissant paraître en robe de chambre en satin rose foncé, l'air encore endormi. Il se dirigea pieds nus vers lui, sa main cachant tant bien que mal un grand baillement, ses orteils s'enfonçant dans le tapis en poils blancs et doux qui s'étalait entre le sofa, le fauteuil et une petite table basse.
    Sorel ne prit même pas la peine de se relever, se contentant de tourner la tête vers son colocataire, un air neutre sur le visage. Comment allait-il réagir devant la présence de l'objet de tout ses désirs ?

    [H.J : Excuse-moi Gaby ce n'est pas très très long pour un début... u_u''']
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Lun 19 Jan 2009 - 2:01

    [HJ : Sourire Gaby Sourire Gaby ]

    Gabriel s'était levé tot ce matin là, il devait aller acheter de nouvelles tables, de nouvelles plumes... pour l'académie, aller voir certains parents d'élèves, poster tout un tas de lettres et surtout aller voir les nouveaux prototypes des uniformes scolaires dans une petite boutique assez loin de l'académie. Il alla d'abord acheter le nouveau matériel scolaire mais malheureusement tout ça était bien lourd et il entreprit donc de faire l'aller retour jusqu'à l'académie. De retour à Sannom après pas moins d'une longue heure de trajet à pied, il décida d'aller voir les parents de certains élèves pour les rassurer sur la sécurité de l'académie. Bizarrement les mères semblaient plus heureuses de voir débarquer le directeur, plus heureuse que les pères ou fiancés. Bref il leur parla et les rassura pendant de longues heures avant de se faire inviter au restaurant par une mère célibataire. Ils déjeunèrent pendant une bonne heure avant qu'il se rendes compte qu'il était si tard, il s'excusa poliment, insista pour payer le déjeuner et partit un peu précipitament. Déjà 14h30, il se dépecha et trottina dans les rues presque désertes de Sannom mais il arrivait tard et les dragons étaient déjà très occupés avec le courrier, il du donc attendre plusieurs heures. Il se précipita ensuite vers la boutique pour les uniformes scolaires, mais toujours avec grace, laissant derrière lui un doux parfum de fleurs, il c'était attaché les cheveux et donc n'avait pas de problème de "décoiffage". Arrivé devant la boutique en question, il poussa la porte qui fit tinter une petite clochette dorée avant d'entrée et de se diriger, sourire charmeur aux lèvres, vers le propriétaire. Après quelques minutes de bavardages, le propriétaire lui montra quelques prototypes. Les heures passèrent.

    "Cela vous plait il monsieur Scott?"
    "Oh oui, il faudra juste rajouter les quelques éléments dont nous venons de parler."
    "Nous nous voyons donc la semaine prochaine?"
    "Bien entendus John. Votre travail est charmant, tout comme votre compagnie."

    Quelques sourires plus tard, Gabriel sortit ravi de la boutique mais s'arreta net lorsqu'il s'aperçut que le soleil avait déjà disparu, quelle heure pouvait il bien etre? Oh non 22h30!! Il avait tellement bavardé et changer les uniformes de tailles, de couleurs, de détails qu'il n'avait pas vu l'heure passé, il comprenait mieux maintenant pourquoi personne ne passait devant la vitrine de la boutique. Qu'allait il bien pouvoir faire? Le couvre-feu était déjà dépassé depuis un certain moment et il ne voulait pas croiser un vampire sur le long chemin de l'académie. Il eu alors une idée, fourra la main dans sa poche et en ressortit ses clés avec le fameux porte clé "Liven". Ouf! Elle était toujours là. Il contacta Jade lui expliquant la situation puis il lui demanda des nouvelles de Lisa et de veiller sur elle quoi qu'il arrive, il n'était pas très rassuré de les laisser seules mais il n'avait pas le choix.
    Cette fois-ci il ne trottina pas dans les rues mais courra à grandes enjambées tout en restant discret, il s'arreta ensuite devant un immeuble, monta les escaliers, enfonça la clé dans une des serrures et poussa la porte. Il était enfin arrivé à destination, son ancien appartement pas si ancien que ça, il ne semblait avoir personne et en effet après une inspection minutieuse Sorel était absent, dommage depuis le temps qu'il ne l'avait pas vu. Gabriel alla se coucher directement après avoir fait un saut dans la salle de bain d'à peine 1h30 (un petit record en quelque sorte). Heureusement qu'il avait un certains nombres d'affaires encore présentes.
    La lune brillait tranquillement dans le ciel, aucun son si ce n'est le ronflement sonore de Gabriel ne perturbait le silence de l'appartement, aucun jusqu'à ce que quelqu'un n'entre dans l'appartement. Gabriel se réveilla, qui cela pouvait il etre à cette heure-ci? Sorel peut etre? Mais il était bien tard. Il prit sa chemise de nuit qui cachait à présent son pyjama presque de la meme couleur, puis se dirigea vers une commode, attrapa une brosse et se brossa les cheveux car jamais, non jamais il ne devait paraitre décoiffé. Une fois ces longs cheveux coiffés, il poussa la porte du salon éclairé par la lumière que Sorel avait allumé, la tete dans le brouillard il commença à ouvrir la bouche pour saluer Sorel mais il vit tout à coup, là sur le sofa une masse qu'il connaissait. Les yeux écarquillés, la bouche entrouverte, Gabriel ne bougeait pas.


    *Non... impossible... lui? Ici??*

    Il avait beau avoir les traits plus dur, son visage n'avait pas tellement changé et Gabriel n'avait pas de mal à le reconnaitre. Il se précipita, après le choc, vers Liven et lui prit délicatement le bras pour tater son poul, il vivait c'était déjà ça. Il se tourna alors vers Sorel le regard étonné et pleins de questionnement.

    "Mais il va bien? Pourquoi est il arrivé avec toi? Pourquoi il ne bouge pas? Et surtout..."

    Gabriel lui lança un regard suspicieux.

    "... qu'est-ce que vous comptiez faire tout les deux? Seuls!!"


    _________________

    S.M
    Ancien membre

    Messages : 187

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  S.M le Sam 24 Jan 2009 - 23:30

    IL leva les yeux au plafond, retenant un soupir qui se serait voulu très agacé s'IL s'y était laissé allé...
    Même si Gabriel était la personne idéale pour leur projet, Shindra avait oublié de compter sa posséssivité concernant Liven. Un cas qui allait horriblement arranger ses affaires tiens...
    Il voyait déjà la mine alarmé et le désespoir qui s'emparerait du directeur devant la chute infernale de son préféré. Heureusement qu'il avait fort à faire à l'académie. Il ne serait pas là à surveiller tout ce qu'ils feraient...
    Occupé à pester intérieurement, il avait presque ommis de répondre aux questions de Gabriel. Lentement, il détacha ses mots avec soin, répondit méthodiquement dans l'ordre de chaque question mais sans cependant le regarder ne serait-ce qu'une seule fois.


    "Liven Reaves va très bien, il est juste fatigué, stressé, et peut-être affamé; il est avec moi parce qu'il est désormais sous ma protection; il ne bouge pas parce qu'il s'est évanoui et je comptais le prendre comme bras droit dans ma lutte contre les Vampires..."

    Il avait dit cela sans s'arrêter, sans ciller. En cet instant précis il en avait presque marre de devoir jouer la comédie et ainsi ne pas dévoiler sa vrai personnalité aux yeux de Gabriel Scott. Mais tout cela était irréfléchit et surtout dangereux. C'était digne de la réaction d'un petit Maga de bas étage écervelé, conditionné par ses sentiments.
    Se laisser gagner par la lassitude serait renoncer à ses projets. Un acte bien petit venant de lui. Qui était-il ? N'était-il pas Shindra Ebrithil ?! Ennemi d'état dangereux ?! Chercheur, inventeur et Maga sombrement renommé ?! Combien de victimes pouvaient-on compter dans ses pas ? Des centaines...
    Non.
    Non il ne flancherait pas maintenant. Il ne flancherait jamais...
    Il était trop tard pour renoncer. Il ne connaissait pas l'échec.
    Marche ou crève, tel était son maître mot.
    Il ne connaissait qu'une justice, la sienne. Un seul maître, lui-même. Une seule autorité, son autorité. Les gens le saurait bientôt et pour longtemps.
    Lentement il tourna la tête vers Gabriel, son teint pâle prenant une teinte chaude avec la lumière de la lampe. On pouvait lire de la préoccupation sur son visage ce qui, pour une fois, n'était pas si loin de la réalité.


    "Je crois que tu ferais mieux de t'assoir Gabriel. C'est assez long à expliquer et ce n'est pas facile à comprendre. Toujours est-il que ça nous concerne tous : Moi, Liven, les Vampires, toi..."

    Il invita le tout nouveau directeur à faire ce qu'il lui conseillait avec un sourire fatigué. Il devait s'assurer de sa fidélité avant tout de chose, quitte faire un serment inviolable. Si Gabriel lui était utile maintenant il ne devait pas devenir une personne génante plus tard. Le mieux était de lui demander.

    "Cette affaire est très importante pour nous deux, moi et Liven. Si nous échouons nous pourrons être fait prisonniers, condamnés, exécutés voir au pire... torturés, contraints de rejoindre leurs rangs. J'ai confiance en toi et j'aimerais que tu nous apportes ton aide."

    Il lui jeta un long regard significatif. La plupart des gens réagissait très favorablement dès qu'on leur disait qu'on avait confiance en eux. Cela flattait leur estime. Gabriel n'y manquerait certainement pas. Au pire, vu que Liven y était mélé, il ne pourrait rien lui refuser.

    - Le fait est que vaincre les vampires et rétablir une situation normale à Sannom ne sera une tâche facile. Je ne peux pas encore entrer dans les détails mais je voudrais que tu m'aides à modifier l'apparence de Liven pour qu'il puisse être plus libre de ses mouvements dans la capitale et ainsi agir plus efficacement. Comme tu t'es fait une spécialité des coiffures magiques, peut être pourrait-on commencer par là ? Je vais aller chercher une potion de change traits.

    Si Gabriel savait seulement qu'il avait en face de lui un meurtrier de la pire espèce, un menteur excellent dans son art, et un manipulateur de première... Seulement il ne le savait pas. Malheureusement pour lui... Sorel se leva de son fauteuil un air reconnaissant sur son visage aussi bien imité qu'il était possible. Juste avant de quitter l'appartement, il se retourna une dernière fois afin d'être sûr d'avoir parfaitement embobiner l'excentrique directeur de l'Académie.

    - Merci Gabriel.

    Désormais, les pièces les plus importantes de l'échiquier étaient en place. Il ne lui restait plus qu'à engager le duel...

    [Message édité par Liven de façon à ne pas bloquer le RP suite au départ de Sorel.]
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Dim 25 Jan 2009 - 0:50

    Gabriel trouvait que Sorel avait une attitude assez étrange, il ne le regardait pas, il semblait en avoir marre de quelque chose et il ne le regardait meme pas, pourquoi? Pourtant Gabriel n'avait rien fait, peut etre aurait il préféré rester seul avec Liven? Peut etre n'était il pas content de revoir Gabriel? pourtant durant les mois où ils avaient partagés l'appartement Sorel semblait l'apprécier. Il y avait quelque chose d'étrange et Gabriel ne su pas dire ce que c'était et mit ça sur le compte des problèmes que pouvait rencontrer Sorel avec les vampires. De toute façon ce n'était pas la préoccupation actuelle de Gabriel, l'état de Liven le préoccupait nettement plus. Il fut un peu rassuré lorsque Sorel répondit à ces questions mais une de ses réponses le turlupinait, certes le fait que Sorel veuilles le prendre sous son aile pour combattre des vampires n'avait rien de très rassurant, le fait que Liven soit à moitié inconscient et qu'il ne bougeait pas n'avait rien de rassurant non plus mais ce n'était pas tout ça qui le préoccupait. Non c'était le fait qu'il soit affamé.

    *Oh mon dieu, qu'est-ce que je vais lui donner à manger? Qu'est-ce que Liven aime manger??*

    Il restait bien quelques "petits" trucs comme tout un tas de poissons en tout genre, des légumes, des tonnes de fruits et des kilos de viandes mais serait-ce assez? Liven mangeait de tout ça? Gabriel aurait continué de ce poser tout un tas de questions sur les gouts de Liven si Sorel ne lui avait pas demandé de s'asseoir. Gabriel s'assit à égale distance de Liven et Sorel, sur un petit fauteuil avec un joli coussin rouge à moumoutes qu'il avait oublié dans l'appartement puis il écouta Sorel sans le couper une seule fois. Toutes les paroles de Sorel n'avaientt rien de très rassurante, tortures, exécutions... et on pouvait bien le lire sur le visage légèrement apeuré de Gabriel. Bon Sorel lui faisait confiance c'était déjà ça, enfin c'était surement une meilleure chose pour Gabriel que ça ne l'était pour Sorel mais bon. Il soutint le regard de Sorel avant d'esquisser un petit sourire de contentement.

    "Bien sur que vous pouvez me faire confiance."

    Gabriel ne savait pas ce qu'il l'attendait réellement, ce que Sorel attendait de lui mais pour aider des amis, il aurait fait n'importe quoi. Surtout que pour Liven il était prèt à se jetter d'un pont mais espérais secrètement qu'on ne lui demandes pas ça. Il trouvait également injuste les agissements des vampires mais c'était quand meme Alia qui avait accepté qu'il soit directeur, il s'inquiéta donc quelques secondes pour son poste mais ce qui l'inquiétait le plus au monde c'était Lisa, quoi qu'il arrive il n'accepterait jamais qu'on lui fasses du mal. Si elle venait à etre melé à quelque chose de dangereux par sa faute, jamais il ne s'en remmetrais.
    Mais Gabriel ne pouvait pas les laisser patauger dans la mouise, ils avaient besoin de lui et était prèt à les aider par contre il ne pouvait pas s'empecher de trouver étrange qu'un antiquaire, qui ressemblait plus ou moins aux autres, veuilles prendre le chef des chasseurs de primes sous son aile pour combattre les vampires. Etrange mais il préféra ne pas trop poser de question et attendit patiemment la suite en jouant avec les poils du coussin et en esquissant un doux sourire.
    Il écouta attentivement ce que lui disait Sorel. Il n'aurait jamais pensé que ce dernier voulait aider Liven a faire "déménager" les vampires ni qu'ils auraient pensés à Gabriel pour changer l'apparence de Liven. Gabriel immagina un instant ce que cela donnerait un Liven relooké façon Gabriel mais il vaut mieux ne pas s'attarder sur ce point. Quoi qu'il en soit il se voyait mal refuser, il accepta donc, vit Sorel partir et attendit patiemment que Livenounet se réveille.


    [Edité ^^]


    _________________
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2876
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Liven Reaves le Dim 8 Mar 2009 - 16:43

    Le carnassier, couché sur le torse de son humain endormi, feula en sourdine quand Sorel passa près d'eux avant de quitter l'appartement. Elle avait beau avoir laissé touts grands ouverts ses yeux et ses oreilles de genette, elle n'avait pas perçu une seule fausse note dans son discours. Ni dans ses tournures patiemment étudiées, ni dans son attitude calme faîte pour duper. Cet homme était un manipulateur dans l'âme. Un de ceux qui œuvrent dans l'ombre. Un des plus dangereux... Elle se détendit perceptiblement et reporta son attention sur leur hôte pour le moins inattendu.

    En reconnaissant l'odeur de Gabriel lorsqu'elle était entrée, elle avait été complètement perdue. Elle ne voyait aucune raison pour que deux hommes si diamétralement opposés puissent se connaître. Pourtant, hasard ou complot, le fait est que son flair ne l'avait pas trompé et que l'homme qui vint les rejoindre dans le salon était bien l'excentrique qu'elle avait autrefois connu comme vendeur. Prudente pourtant, elle n'avait pas voulu intervenir dans la conversation des deux hommes. Si les manigances de Sorel, quelles qu'elles soient pouvaient venir en aide à Liven, elle ne voyait aucune raison de les contrer. Guettant toujours un changement dans la respiration de Liven qui annoncerait son réveil, elle se laissa aller à sa curiosité maladive sans pour autant trouver un semblant d'explication quand à la présence de Gabriel ici. La seule chose dont elle pouvait être sûre c'est qu'au moins Liven ne risquerait rien. Pas sûr que l'intéressé l'approuve cependant...

    Le signe que le familier guettait pour être tout à fait rassuré arriva enfin. La respiration du jeune homme se fit moins profonde et il tourna la tête en fronçant légèrement les sourcils. Liven émergeait lentement de sa léthargie, ressentant quelques difficultés à mettre de la suite dans ses idées embrumées. Pour commencer, il avait du mal à comprendre comment des pavés froid pouvaient être aussi moelleux et tièdes. En admettant bien sûr qu'il se trouvait toujours dans une rue du port car l'odeur des embruns avaient disparu tout comme la brise glacée qui les transportait. Il identifia la chaleur sur sa poitrine à celle de Sabbat dont il pouvait sentir les moustaches lui chatouiller le cou. Des doigts fins lui tenaient le bras et il sentait quelqu'un assis près de lui d'où sa déduction logique qu'il s'agissait d'une seule et même personne. C'est à ce moment que ses paupières acceptèrent enfin de s'entrouvrir, lui offrant la vision d'une pièce plutôt sombre à peine éclairée par la lune et une lampe tamisée. Devant lui, à peu près à sa hauteur, il pouvait voir une table basse devant un fauteuil. Il porta une main à son visage et se frotta les yeux...


    **Liv', il faut que je te dise un truc.**

    **Hum...**

    ...avant de les rouvrir.


    **Trop tard.**

    Liven faillit avoir une crise cardiaque en constatant que devant le plafond qu'il s'attendait à contempler se tenait un visage aussi inattendu dans cette situation qu'effrayant par son expression inquiète et en même temps ravie. Ce visage, ces yeux malgré la faible lumière, aucun doute n'était permis : Gabriel Scott, dragueur invétéré qui avait fait de Liven son obsession, une véritable plaie dans un pareil moment de faiblesse. Liven se redressa comme il put sur l'accoudoir du fauteuil et tandis le bras en saisissant l'épaule du jeune homme pour le maintenir à une distance raisonnable car évidemment ce dernier était trop proche.

    - Qu'est ce qui se passe ici ?

    Le ton de sa voix, tranchant, exigeait une réponse.

    **Du calme, il n'y a pas mort d'homme.**

    **Excuse moi mais le choc est un peu fort ! D'abord je suis en plein duel magique puis je me retrouve allongé dans un appartement inconnu avec Gabriel à mon chevet.**

    **Ce que tu es bête.**

    Entre temps, Sabbat avait sauté sur la table basse et entreprenait sa toilette dans le plus grand calme.

    **Tu t'es évanoui après un sortilège de Sorel et il t'a amené ici. J'ignore pourquoi mais Gabriel s'y trouvait. Le reste il va te l'expliquer lui même.**


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Lun 9 Mar 2009 - 22:39

    Ça y est il était réveillé, il n'avait pas l'air trop mal en point maintenant. Malgré le fait que Gabriel était content de voir Liven réveillé et qu'il ne soit pas tombé dans le coma, il ne pouvait pas penser à quel point c'était dommage qu'il ne soit plus en train de dormir, il était si mignon lorsqu'il dormait et surtout il n'était pas sans cesse en train de le repousser bien que Gabriel n'était pas du genre à tenter quelque chose sur des personnes inconscientes... Gabriel était tellement content que si Liven ne l'avait pas retenus par l'épaule il l'aurait enlacé comme un fou quitte à l'étouffer. Bizarrement (^^) il ne semblait pas avoir confiance, il semblait perdu et le ton de sa voix n'était pas ce que l'on pouvait appeler doux mais cela importait peu à Gabriel, cela faisait si longtemps qu'il ne l'avait pas vu, il était si content et pour ne pas gâcher se beau moment il décida de ne pas s'approcher plus de Liven qu'il ne l'était déjà et même mieux pour Liven il se leva et lui fit face. Un large sourire laissait entrevoir les dents blanches de Gabriel tandis que ces yeux brillaient de milliers d'étoiles, enfin son expression passait du bonheur à l'inquiétude au soulagement tout au long de ses phrases.

    "Liven!! Oh je suis si content si tu savais! Lorsque Sorel est arrivé avec toi je me suis beaucoup inquiété, je me demandais si tu étais mort ou dans le coma... Mais maintenant tu es réveillé!!!"

    Sautillement sur place, Gabriel devenait limite hystérique mais il c'était fait tant de souci pendant les quelques dizaines de minutes qui avaient précédé le réveil de Liven. Il reprit ensuite la parole.

    "Je suis si content! Cela fait tellement longtemps qu'on ne s'est pas vu, à l'époque j'étais encore un vendeur de livres mais maintenant je suis directeur, tu le savais j'imagine mais... oh et je suis si content... "

    Puis il se souvint de la question de Liven qu'il avait complètement oublié, il se décida enfin à répondre mais toujours aussi joyeusement.

    "Sorel t'as emmené dans notre appartement... mais ne va pas imaginer qu'il se passe quelque chose entre nous, bien que ce soit un bel homme je ne ressens pas ce genre de sentiments à son égard. Mais peut importe tu étais dans un sale état, à moitié inconscient, je me faisais du souci tu sais. Puis il m'a demandé de changer ton apparence, je suppose pour que les vampires ne te reconnaissent pas."

    Le sourire de Gabriel s'élargit et il se rassit près de Liven, il tendit le bras et effleura une mèche de cheveux de Liven.

    "J'ai trouvé ça plutôt étrange que Sorel me demande ça mais ne t'inquiète pas, j'ai déjà une idée de nouvelle coupe de cheveux pour toi... Mais peut être as tu faim? Ou soif?"

    Puis il remarqua la genette qu'il avait complètement oublié, il tendit le bras que celui qui avait effleuré les cheveux pour caresser la genette et lui sourit gentiment.

    "Et vous mademoiselle, vous désirez quelque chose? Vous me rappelez un peu mon hermine... dommage qu'elle ne soit pas là, elle aurait pu nous aider mais mieux vaut qu'elle soit avec ma fille pour la protéger."

    Liven ne savait surement pas que Gabriel avait une fille maintenant, mais il ne s'en rendait pas compte car la joie de revoir Liven lui avait légèrement grillé les neurones.


    _________________
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2876
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Liven Reaves le Mer 11 Mar 2009 - 11:20

    - Ah oui tient, puisque vous le demandez ! Pour être tout à fait sincère, j'ai très envie de petits morceaux de pigeon ou tout autre volaille si vous n'en avez pas, ça fait une éternité que je n'en ai pas mangé. Mais attention, sans le gras parce que je dois tout de même prendre garde à ma ligne, je ne peux décemment pas perdre de mon élégance auprès de Liven. Et puis il me faudrait aussi de l'eau avec un peu de sucre à l'intérieur s'il vous plaît. D'ailleurs, puisque nous sommes sur le chapitre culinaire, je pense que mon imbécile d'humain à côté n'a pas fait de repas riche et complet depuis un bout de temps. Tu veux quelque chose Liv' ?

    Profitant de ce que Liven était interloqué, la genette était partie dans un de ses monologues typiquement nashaoviens dans lesquels il était impossible de l'interrompre, faute de temps morts. En cela d'ailleurs, Gabriel lui était assez semblable puisque le jeune homme n'avait pas laissé Liven lui poser la moindre question tandis qu'il passait d'un sujet à un autre à toute vitesse. Normal dans ces conditions que la genette l'apprécie...

    **Ca sous-entend quoi ça ?**

    **Rien, laisse tomber.**

    Pour l'heure, Liven commençait à douter de ce qu'il vivait. C'était complétement irréaliste ! D'abord, il rencontrait un homme étrange et c'était peu dire à la puissance magique tout simplement hallucinante débordant largement dans des domaines ésotériques comme la magie noire. Ensuite, il se faisait dominer voir écraser par ce dernier pour attérir dans cet appartement où il se réveille en compagnie de Gabriel. Enfin, il découvre que cet exemplaire de la candeur suprême connaît le dangereux magas sadique, est devenu directeur d'il ne savait quoi, avait une fille sortie d'il ne savait où, et doit s'occuper de modifier son apparence pour lui permettre de lutter contre les vampires. D'ailleurs, à ce propos...

    - Que je sois bien clair : il est hors de question que tu touches à mes cheveux.

    Dit-il en interceptant la main de Gabriel qui effleurait sa mèche. L'attitude de Liven avait changé. Le temps qu'il comprenne un peu la situation, il semblait plus calme et même le ton de sa voix s'était adoucie. Ce fut de courte durée.

    - Tu ne réponds pas à la question.

    - Tu es dans quel camp exactement ?

    L'agacement cynique de Liven était tout à fait perceptible lorsqu'il tourna son regard froid vers son familier.

    - Celui où l'on me donne du pigeon, du poulet, des grenouilles, des écureuils, des sauterelles...

    - Oui merci, on a compris que tu avais faim.


    - Pourquoi pas toi ?

    - Je...

    **Pourquoi cette dispute se déroule-t-elle à voix haute ? !**

    **Parce que c'est impoli de parler par télépathie quand quelqu'un que tu ignores totalement depuis cinq minutes attend ta réponse.**

    Ils se défièrent un instant du regard avant que Liven ne détourne le sien dans un soupir.

    - Ca ira pour moi merci Gabriel. J'aimerais mieux que tu m'expliques certaines choses.

    Liven n'avait pas l'intention de s'attarder sur des futilités. Il avait d'autres choses à penser. D'ailleurs, où était passé Sorel ? Qu'est ce que Gabriel savait de lui ? Le mieux était encore de lui poser la question.

    - D'où connais-tu Sorel ?

    Il choisit de garder ses autres question pour plus tard. Une chose à la fois...

    **Tout à fait d'accord. Mais d'abord je mange !**

    Sabbat descendit de la table passe dans un mouvement fluide et vint mordiller les doigts de Gabriel en prenant soin de pas le blesser pour signifier son impatience.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Mer 11 Mar 2009 - 19:03

    Gabriel se leva tout à coup, se déshabilla et se mis à danser.
    Gabriel regardait Liven puis Sabbat se renvoyer la balle, il trouvait ça plutôt marrant et esquissa un petit sourire, il n'avait pas vraiment se genre de relation avec Jade mais à ce moment là il ne pouvait cesser de penser à elle et à Lisa, est-ce qu'elles allaient bien? Ne pas être rentré ce n'était peut etre pas une si bonne idée finalement. il regarda un instant la pendule, il était bien tard ou tôt dans la matinée mais le jour n'allait pas se lever de si tôt, il était inquiet mais il fallait avant tout aider Liven. Il sentit quelques petites dents qui le rappelaient à l'ordre et avant même de répondre à Liven, il baissa la tête en direction de la genette qui semblait affamé tout en lui adressant un petit sourire.

    "Je vais voir ce que je peux faire pour vous mademoiselle."

    Il se leva, délaissant les invités présents, puis se dirigea vers la cuisine un peu plus loin. Il posa la main sur un interrupteur qui alluma une lumière présente dans la cuisine, se dirigea vers le frigo et l'ouvrit. Apparemment Sorel avait fait les courses il n'y avait pas si longtemps, le frigo était en effet remplie mais à part le poulet il n'y avait ni pigeon, ni sauterelles, ni les autres mets demandé par la genette. Gabriel attrapa le poulet qui remplissait la totalité du plat et le posa sur le plan de travail pendant qu'il préparait l'eau avec le sucre mais attention pas n'importe qu'elle eau, de l'eau minérale bien sur. Il prit ensuite le plats et l'eau sucré qu'il disposa sur la table tout près de là où était assis Liven et la genette.

    "J'espère que ça vous ira, il n'y a rien d'autre de ce que vous avez demandé dans le frigo, excusez moi."

    Il se rassit à coté de Liven avec un sourire dragueur (celui là Sourire Gaby) et se décida à lui répondre.

    "Tout d'abord sache que c'est Sorel qui m'a demandé de changer tes beaux cheveux, je pense qu'une coloration devrait suffire et puis tu sais si tu ne veux vraiment pas que j'y touche, quelques petits sorts et hop ... Quand à Sorel..."

    Gabriel regarda en biais vers le plafond, il était en train d'essayer de savoir comment il avait rencontré Sorel. Tout à coup il laissa échapper un petit "ha!" qui voulait bien entendus dire qu'il s'en souvenait.

    "Et bien c'était il y a déjà pas mal de temps, nous nous sommes rencontré car je cherchais un nouveau colocataire (pourquoi? me direz vous puisqu'il est blindé de Ryz), il a répondus à l'annonce. Nous nous sommes rencontrés quelques jours plus tard au Jumble et nous nous sommes bien entendus tout de suite. Il avait exactement la meme vision de la vie que moi, il était pacifiste, il adorait bien s'habiller... oh mais je ne t'apprend rien tu doit le connaitre aussi bien que moi ^^."

    Si seulement Gabriel savait mais il ne savait pas et était convaincu de la bonté naturelle de Sorel bien qu'aujourd'hui il paraissait bien étrange. Il se rapprocha de Liven et pri un air triste bien exagéré.

    "Moi aussi j'ai une question à te poser Livenounet. Pourquoi tu était avec Sorel? C'est vrai que ça ne me regarde peut être pas mais tu n'imagines pas le choc que j'ai eu lorsque je t'ai vu à moitié inconscient dans le salon."


    _________________
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2876
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Liven Reaves le Sam 21 Mar 2009 - 8:39

    Pendant que Gabriel disparaissait dans la cuisine, Liven s'assit correctement sur le fauteuil et laissa sa tête reposer sur le dossier, légèrement orientée vers le plafond. En fait, s'il n'éprouvait pas un tel besoin de tirer les choses au clair vis à vis de Sorel, il se serait volontiers rendormi tant il se sentait à bout de force. Les quelques semaines qui venaient de s'écouler étaient sans conteste les plus difficiles de sa vie. En entendant, le bruit de l'assiette sur la table basse, il rouvrit les yeux, alerte. Sabbat attendit patiamment que Gabriel se soit rassis avant de s'attaquer à son dîner avec voracité. Liven se tourna vers son hôte afin de poursuivre leur discussion qui visiblement ne présentait pas le même intérêt pour chacun à voir le sourire charmeur que lui lançait le jeune homme.

    "Tout
    d'abord sache que c'est Sorel qui m'a demandé de changer tes beaux
    cheveux, je pense qu'une coloration devrait suffire et puis tu sais si
    tu ne veux vraiment pas que j'y touche, quelques petits sorts et hop
    ... Quand à Sorel..."


    Présenté sous cet angle... Il espérait juste que la coloration ne serait pas rose bonbon comme le dernier essai de Gabriel. C'est en formulant cette pensée qu'il s'aperçut que le jeune homme était devenu blond. Ca lui allait mieux même si la source d'inspiration ne laissait aucun doute. Liven se mordit la lèvre pour ne pas sourire lorsqu'il revint au sujet qui l'intéressait.


    "Et
    bien c'était il y a déjà pas mal de temps, nous nous sommes rencontré
    car je cherchais un nouveau colocataire (pourquoi? me direz vous
    puisqu'il est blindé de Ryz), il a répondus à l'annonce. Nous nous
    sommes rencontrés quelques jours plus tard au Jumble et nous nous
    sommes bien entendus tout de suite. Il avait exactement la meme vision
    de la vie que moi, il était pacifiste, il adorait bien s'habiller... oh
    mais je ne t'apprend rien tu doit le connaitre aussi bien que moi ^^."


    Trop surpris, Liven avala de travers et partit dans une quinte de toux. Sorel ? En collocation avec Gabriel ? S'entendant très bien avec lui ? Pacifiste ? ! C'était tellement gros qu'il crut dans un premier temps qu'il se moquait de lui mais le ton habituel de Gabriel ne lui laissait pas croire qu'il s'agisse d'une plaisanterie. Sorel lui avait-il donc menti de bout en bout ? Il était tout à fait le genre d'homme à le faire et la couverture qu'il en tirerait le rendait insoupçonnable. Pourtant, Liven avait du mal à croire qu'ils parlaient de la même personne qui venait de lui donner une leçon en duel magique et qui lui avait sembler si fourbe et dangereux.

    - Heu... oui, en effet. Un homme...charmant.

    Jamais il n'avait eu autant de difficulté à garder son sérieux en disant un mensonge. Pourtant, il parvint à retenir aussi bien son incrédulité que son hilarité. En cela il fut aidé par le changement de sujet de Gabriel qui posa quelques problèmes dans la réponse. Vu ce qu'il savait de Sorel, il aurait été dangereux de lui confier les véritables circonstances de leur rencontre.


    **Quel surnom trop mignon !**


    **Si tu n'as que la simple idée de m'appeler comme cela tu peux être sûr que je te ferai vivre un enfer.**

    **Rrrhhhoooo...tu n'es vraiment pas drôle. Mais soit ! Je respecterai le droit de Gabriel a être le seul à pouvoir t'appeler ainsi.**

    **Toi...**

    **Il attend ta réponse.**

    Cependant, la tête de Liven était encore trop pleine des divers scénarios de meutre qu'il projetait sur son familier. Oubliant sa pique, il se décida enfin à répondre.


    - Je me cache des vampires depuis l'invasion et...j'ai du me défendre lors d'un duel sur les quaies. Comme j'étais...épuisé, je me suis effondré en plein milieu de la rue et je pense que c'est là que Sorel m'a trouvé. Il me ravitaillait quelques fois en nourriture pendant que je me cachais.


    **Je ne croirai plus un mot venant de ta bouche.**


    **Du moment que c'est crédible pour Gabriel.**

    - Mais ne t'inquiète pas, puisque je vais rester ici un moment, je vais aller mieux.

    **Là tu en fais pas un peu trop dans le sentimentalisme ?**

    **Peut être, on va voir.**

    Difficile pourtant de ne pas croire Liven quand il faisait son visage d'ange irresistible et torturé.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Jeu 26 Mar 2009 - 17:44

    [HJ : Allez, allez!!! Gabriel Scott entre dans ce corps!!!]

    Gabriel parut tout à coup très suspicieux et ça se voyait bien sur son visage, il ne bougeait pas d'un poil et regardait tour à tour Liven puis Sabbat engloutissant le "repas". En fait il trouvait vraiment bizarre que Liven, qu'il trouvait très fort se fasse battre par un vampire et que Sorel le sauve, puisqu'il imaginait aussi très mal qu'en battant Liven le vampire le laisse à moitié inconscient sur le sol. Tout ça était de plus en plus bizarre, il essayait d'imaginer Sorel arrivé telle une fleur et se battre contre un vampire ou plutôt lui faire du charme... Mais après tout peut être avait il une arme secrète ou était il particulièrement fort... bizarre bizarre. Gabriel trouvait tout ça, encore une fois, étrange mais il ne voulait pas remettre en cause la parole de Liven alors il fit comme si tout était normal. De toute façon, cela parut plus que futile lorsque Liven prononça LA phrase : "- Mais ne t'inquiète pas, puisque je vais rester ici un moment, je vais aller mieux.", c'était trop beau... Liven dans son appartement, tous les deux... seuls! Gabriel eu soudain les yeux brillant de milles étoiles, un petit sourire en coin, rêvant de ce grand moment de solitude (ou presque vu qu'il y avait sabbat) avec Liven. Il posa sa main, très délicatement sur l'épaule de Liven, et lui dit gentiment :

    "Bien sur que tu vas aller mieux maintenant que tu es ici."

    Puis il se leva bond, trottina vers une autre pièce, ressortit les mains remplies d'objets, alla dans une autre pièce, toujours aussi content, en ressortit avec un tas d'autres objets avant de revenir au salon. Il posa tout les objets sur la table en les prenant un par un pour en faire l'inventaire.

    "Bon alors ça c'est un désinfectant, des bandages si tu es blessé... je dois avouer que les sorts de soin ce n'est pas ma grande passion... Je me souviens quelques jours avant la soirée de mes fiançailles, j'avais voulus guérir James, un ami et quand j'ai lancé le sort son épaule s'est déboité... ha ha ha."

    Il prit une expression plus sérieuse en faisant "non" de la tête.

    "Je rigole mais sur le coup ce n'était pas très drôle. Bref passons, ça c'est quelques (une vingtaine de boites) médicaments au cas où tu serais malade, ça c'est le produit pour teindre les cheveux, au cas où le sortilège rendrait tes cheveux violets ou verts... Tient j'y pense tu les voudraient de quelle couleur? Ah et oui ça c'est une photo de ma fille, que tu ne dois pas connaitre en fait."

    Il tendit la photo de Lisa pour la montrer à Liven, en fait il la montrait à, à peu près, tout le monde. Il était tellement fier de sa fille chérie.

    "Et enfin ça, c'est un pyjama au cas où tu aurais envie de dormir et ça s'en est un autre hypoallergique au cas où tu serais allergique."

    Les pyjamas étaient un peu haut en couleurs mais très confortables, ils avaient une coupe on ne peu plus simple et étaient composés d'un haut style t-shirt et d'un bas style pantalon, mais les couleurs ou plutôt les motifs étaient quelques peu "mignons". En effet l'un des deux était rose avec des imprimés de cœurs et de nounours, tandis que l'autre était bleu avec des poissons et des oiseaux bizarres. Bien sur c'était un peu bizarre d'avoir ça pour un homme adulte mais ce qui l'était encore plus c'était que des commerçants en vendaient.


    _________________
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2876
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Liven Reaves le Dim 19 Avr 2009 - 11:10

    Entre deux crises de rire mentale, Sabbat parvint à articuler quelque chose d'intelligible avant de sombrer dans l'hilarité la plus mesquine puisqu'elle consistait à se moquer de Liven.

    **Quelle délicate attention !**

    **Je sais que je suis tombé bien bas, mais il n'espère tout de même pas que je mette ça ? !**

    N'obtenant pour toute réponse que le rire surexité de son familier, Liven prit le parti de rompre la conversation mentale non sans laisser paraître son agacement. Lorsque la genette commença à se remettre de la présentation des pijamas, elle se releva et s'étira longuement à la façon de ses cousins les félins.

    - Bien, je vois que tu es entre de bonnes mains. Je vais faire un tour. Prend soin de lui Gabriel.

    Liven la fusilla du regard alors qu'elle rejoignait en trois bonds la fenêtre entre-ouverte et sautait sur la branche d'un arbre proche où elle disparut bientôt. Il savait ce qu'elle avait en tête : guetter l'arrivée de Sorel pour le prévenir. A son image, pour une fois, elle ne lui faisait aucune confiance. Liven s'était inquiété de la réaction de Gabriel face à son mensonge. En fait, il avait même craint qu'il ne le croirait pas. Heureusement, du moment qu'il s'agissait de lui, Gabriel ne cherchait pas à aller plus loin et il avait rapidement entrepris de passer à autre chose. Le jeune homme lança un regard vague sur la photo d'une fillette toute vêtue de rose, tout en se demandant comment Gabriel pouvait avoir une fille et pire, comment celle-ci pouvait le supporter. Puis il se souvint de sa question avant qu'il n'enchaîne à toute vitesse comme d'habitude et que Sabbat ne le déconcentre.

    - Pour les cheveux, brun, ça devrait aller. Je veux quelque chose de passe-partout.

    En effet, contrairement à Gabriel, aucune considération esthétique ne dictait cette décision. Juste la nécessité de se cacher et de circuler librement dans Sannom.

    - Occupe toi des sourcil aussi, il faut faire attention aux détails pour que l'on ne se rende compte de rien.




    [T_T si on me cherche, je me cache tellement j'ai honte]


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Dim 19 Avr 2009 - 16:06

    [HJ : Ha ha! Je t'ai trouvé ^^]

    Gabriel ne comprenait pas trop ce qu'il se passait entre Liven et son familier si mignon, mais il voyait bien que pour une raison qui lui échappait Sabbat se moquait plus ou moins de Liven. Tout cela paraissait bien étrange, était-ce de la faute de Gabriel? De la faute de ses pyjamas hauts en couleurs? Non ça ne pouvait pas être ça, il en portait des semblables depuis au moins dix ans et jamais personne ne lui avait fait de remarques. Quoi qu'il en soit il se sentis un peu bête car il ne comprenait pas ce qu'ils se disait, c'est d'ailleurs à ce moment là qu'il se rendit compte à quel point Jade lui manquait.
    Il entendit soudain les paroles de la genette, en plus d'être mignonne, elle était gentille mais surtout lucide, bien sûr que Liven était entre de bonnes mains, les meilleurs!! Un petit sourire se dessina sur le visage d'un Gabriel remplis de fierté. Il regarda la Sabbat se faufiler par la fenêtre et Liven-chou qui ne semblait pas très heureux.


    *Le pauvre, après tout ce qu'il a vécu, cela doit être dur.*

    Voilà ce que pensa Gabriel avant que son attention ne se reporte entièrement sur Liven qui venait de lui dire la coupe de cheveux qu'il voulait. Passe partout c'était un peu vague mais Gabriel avait compris l'essentiel. Heureusement que Liven avait préciser de teindre également les sourcils car lui n'y aurait jamais pensé, en même temps brun avec des sourcils blonds...

    "Dommage avec quelques bouclettes pourtant..."

    Gabriel posa les pyjamas sur un coin du canapé, fit craqué ses doigts et dit très sérieusement à Liven (ce qui n'avait rien de très rassurant) :

    "Bon surtout tu ne bouges pas! Je ne voudrais pas que ta peau deviennent orange..."

    Il prit une grande inspiration et marmonna quelque chose d'inaudible. Un filet bleu sortit d'on ne sait où frappa les cheveux de Gabriel, en un rien de temps ces cheveux devinrent d'un joli bleu clairs et poussèrent à une vitesse fulgurante. Ses sourcils aussi étaient devenus bleu, au moins le sortilège marchait. Gabriel prit une mèche de ses cheveux et la regarda attentivement avant de lancer à Liven avec un petit sourire.

    "C'est pas mal! Bon cette fois-ci c'est la bonne."

    Gabriel se concentra le plus possible et prononça à nouveau la formule. Encore une fois, un filet bleu sortis de nul part, apparut mais cette fois-ci il alla frappé le haut de la tête de Liven. Ses cheveux devinrent bruns en quelques secondes et ces sourcils prirent la même teinte. Gabriel se précipita vers Liven et examina attentivement la plus petite mèche de ses cheveux, en prenant bien son temps. Soudain il s'arrêta à contre coeur et avec un petit air triste il lui dit :

    "C'est bon. Je vais te ramener un miroir."

    Gabriel alla rapidement dans son ancienne chambre, prit un petit miroir dorée où il y avait une inscription gratté, comme si on avait voulu l'effacer. Il tendit le miroir à Liven.
    Et maintenant? Liven allait partir et Gabriel ne le reverrait plus avant de nombreux mois, comme la dernière fois? Il se sentait à la fois triste et heureux de quand même pouvoir aider Liven.


    _________________
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2876
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Liven Reaves le Lun 20 Avr 2009 - 16:56

    [hj : faisons vite mais faisons bien. Dès que la mort d'Orion a lieu on pourra lancer le RP final ! (hate, hate)]



    Gabriel parut soudain très sûr de lui en faisant craquer ses doigts et en le mettant en garde de ne pas faire le moindre mouvement sous peine de se retrouver avec une peau d'abricot. Autant dire que l'annonce fut accueilllie avec un scepticisme éloquent de la part de Liven comme en témoignait son air dubitatif et son sourcil haussé. Il se promit que si les paroles de Gabriel se révélaient prémonitoires, il s'occuperait personnellement de son cas. En revanche, il préféra garder cette réflexion pour lui. D'une part parce que son ami commençait, d'autre part parce qu'il était toujours possible avec lui d'avoir droit à une interprétation scabreuse. Pour être honnête, Liven ne comprit rien à la formule qu'il murmura dans sa barbe innexistante mais il perçut nettement un sort de faible intensité en action. Il tiqua un peu lorsque Gabriel s'empara d'une de ses mèches. Une mèche qu'il n'imaginait pas si longue. Une mèche qu'il n'imaginait tout simplement pas bleue.

    "C'est pas mal !"

    - C'est immonde.

    "Bon cette fois-ci c'est la bonne."

    Il réitéra l'expérience non sans que Liven ne ressente une certaine appréhension en essayant désespérément de ne pas s'imaginer avec les cheveux verts, trouvant le bleu suffisamment humiliant. Pour autant, il lui sembla, au visage que fit Gabriel, que ce nouvel essai n'avait pas exactement viré à la catastrophe. Maintenant connaissant ses goûts pour le moins douteux... Toujours est-il qu'en teinteur soigneux et appliqué, il s'attarda longuement dans la contemplation de son oeuvre et s'arrêta juste avant que Liven ne perde une patience dont il avait déjà passablement abusé.

    "C'est bon. Je vais te ramener un miroir."

    Le problème n'était pas tant que Liven se préoccupa particulièrement de son apparence, surtout en ce moment, mais qu'il voulait tout de même s'assurer un minimum de crédibilité s'il devait se lancer contre les vampires. Lorsqu'il vit son reflet dans le miroir que lui tendait Gabriel avec prévenance, il ne fut que passablement rassuré. En dehors du fait que ce changement de coloration le perturbait quelque peu, même s'il n'était plus aussi blond que dans son enfance, il ne pouvait ignorer les cernes sous ses yeux, son visage amaigri, son teint pâle... Dormir lui ferait le plus grand bien.

    - Tu t'es bien débrouillé.

    Il posa le miroir sur la table basse et se leva avec un soupir las. De ce qu'il avait pu en constater, il y avait deux chambres, l'une appartenant à Gabriel. Il comptait squatter celle de Sorel en espérant pouvoir le questionner à son aise lorsqu'il reviendrait. Il commença à faire le tour du canapé en étirant ses épaules ce qui réveilla les courbatures de son combat contre Sorel. Se faisant, il annonça son départ.

    - Je vais aller me coucher, merci pour ton aide.

    Evidemment, il n'aura échappé à personne que Liven avait ostensiblement ignoré les pijamas pour le moins douteux que Gabriel avait pris la peine d'amener. Il préférait de loin encore dormir torse-nu. Alors qu'il parvenait à la porte, il mit d'ailleurs ce projet à exécution, ne se doutant pas une seconde que cela risquait de mettre son excentrique ami dans une sorte de transe expectative. Seules quelques contusions marquaient ça et là son corps, témoignage de la dureté des coups qu'il avait reçu.

    - Bonne nuit.

    Il s'apprêta à pousser la poignet de la porte.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Gabriel Scott
    Directeur de l'académie/Chef de l'Akaëlia

    Messages : 226
    Age : 38
    Métier : Gabriel Scott *sourire Gaby*
    Nature : Cheveux au vent
    Niveau : Maitre en crinière sauvage

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Gabriel Scott le Lun 20 Avr 2009 - 17:42

    Gabriel c'était bien débrouillé? Tant mieux, il n'aurait pas supporté que Liven s'en aille furieux et que plus jamais il ne puisses le revoir, cela aurait été trop dur. Il lui sourit gentiment avant de lui répondre :

    "Mais de rien."

    Mais alors que Gabriel s'apprêtait à lui rappeler que les pyjamas étaient à sa disposition, Liven fit quelque chose d'inattendus, quelque chose à la fois magnifique et effrayant.

    "Gloups!"

    Liven torse nu dans la même pièce que Gabriel? Non cela ne pouvait pas être possible, non! Non! Non! Impossible et pourtant Gabriel ne cessait de se pincer encore et encore de plus en plus fort, mais il ne se réveillait toujours pas. Il arrêta de se pincer car son bras devenait douloureux et tout rouge. Il fixait Liven, la bouche ouverte, les yeux grands écarquillés remplis d'étoiles, on pouvait même apercevoir une larmichette au coin de son œil, c'était tellement beau qu'il faillis presque s'évanouir. A présent il se fichait de tout, le salon était en bazar? L'académie était en train de brûler? Des gens à l'agonie se trainaient à ses pieds? Il était le seul homme pouvant sauver Gamaëlia? Tout cela n'aurais pas été grave, il s'en contre fichait car oui, il avait vu
    LIVEN TORSE NU!!!!!! Il leva la tête au ciel avec un petit sourire avant de penser :

    *Merci!*

    Puis il reprit sa position et son visage de personne complètement hypnotisé. Tient Liven bougeait les lèvres, le cerveau de Gabriel complètement dans le brouillard essayait tant bien que mal de comprendre les paroles de Liven mais il avait beaucoup de mal. Néanmoins il réussis à enregistrer le mot nuit, il supposa donc qu'il lui disait bonne nuit. Mais alors que Gabriel se concentrait pour répondre, Liven fit autre chose d'encore plus bizarre, il se dirigea vers la chambre de Sorel, il allait donc dormir torse nu dans la chambre de Sorel à un mur, à peine de celle de Gabriel! Pour Gabriel s'en était trop! Alors que Liven s'apprêtait à pousser la poignée de la porte, Gabriel s'évanouit purement et simplement en plein milieu du salon.
    [edit Liv' : FINI]


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Revenant nocturne... [P.V : Gaby& Liven]

    Message  Contenu sponsorisé