Juste un instant de calme dans une vie mouvementée...[PV Oz]

    avatar
    Invité
    Invité

    Juste un instant de calme dans une vie mouvementée...[PV Oz]

    Message  Invité le Mar 21 Avr 2009 - 22:35

    Larya s'était posée une semaine de vacances. Une semaine de repos, de détente et d'amusement, rien à voir avec ses journées chargées dans la boutique. Griffe noire n'avait pas ouvert un oeil, décrétant que c'était ses vacances à elle aussi, elle avait aussitôt refusé l'offre de sa maîtresse pour une balade au bord de l'eau, surtout un matin à neuf heures. La jeune femme était assise sur un rocher, son sac à dos posé à ses pieds contenait le pique-nique du midi et quelques affaires de secours au cas où... Elle admirait la cascade dans le plus grand des silences, comme si elle n'était pas là... Larya prit quelques photos et posa la couverture qu'elle avait ramenée, sur le sol humide et terreux puis s'installa dessus. Elle ouvrit un peu son gilet, dévoilant le plus de peau possible sans trop la découvrir non plus - il ne faisait pas assez chaud pour cela - mais c'était juste histoire de bronzer un peu, de prendre des couleurs. Elle s'allongea plus confortablement tout en gardant appuis sur ses épaules pour retenir son buste en hauteur. Ses longs cheveux bruns flottaient au gré du vent, ses yeux étaient clos, sa bouche dessinait un sourire et son visage reflétait la gaieté et la joie. Nul doute que son premier jour de vacance débutait on ne pouvait mieux...

    [c'est un peu court, désolé...]
    avatar
    Oz Roland
    Glandeur appliqué/Sobre à ses heures perdues

    Messages : 878
    Age : 26
    Métier : Gosse de riche qui s'assume
    Nature : Joker
    Niveau : Ca intéresse quelqu'un ce genre de questions ?

    Re: Juste un instant de calme dans une vie mouvementée...[PV Oz]

    Message  Oz Roland le Mer 6 Mai 2009 - 15:14

      Pour Oz aussi, c'était un peu les vacances.

      Sauf que c'étaient des vacances permanentes. Et oui, maintenant qu'il avait atteint sa majorité, le cher jeune homme avait pu enfin quitter l'Académie où il avait étudié pendant près d'une année. Enfin, étudier... Façon de parler. Appelons cela plutôt un endroit où il avait juste créché, cela refléterait mieux la réalité. Mais bref. Toujours était-il que notre adorable Oswald était enfin libre, et qu’il était heureux de l’être. Finis les cours contraignants, finis de croiser les gamins abrutis qui étudiaient encore dans cette école, fini d’embêter les profs et les copains de jolies filles… Ces deux derniers points resteraient de bon souvenirs dans son esprit. Par contre, les cours et les études, c’était autre chose, vous pouvez vous en douter. Comme si Oz allait apprécier d’être enfermé entre quatre murs pour étudier un truc idiot, la bonne blague. Ah, tout de même, qu’est-ce que c’était bien d’être
      enfin majeur ! La vraie vie commençait maintenant hu hu.

      Oz n’était pas franchement du genre à traîner dans des endroits comme ce fameux lac.
      Oh non, loin de là, il préférait largement l’agitation de la ville, et avouons-le, les bars où l’on pouvait boire et s’amuser. Alors que faisait l’ex-Dalavirien là, me demandez-vous ? Et bien disons qu’Oz avait été pris d’une soudaine envie de se dégourdir les gens près du majestueux point d’eau aux alentours de la ville, et qu’il était difficile de résister à ce genre d’envies subites. Donc pour une fois, le jeune homme aux cheveux d’un noir de jais n’alla pas se bourrer la tronche avec une délicieuse boisson alcoolisée ou s’énerver contre Vasco et sa sale bestiole, non, il s’en alla se dégourdir le jambes. Bon, bien entendu, sa démarche, même en dehors de la ville, restait nonchalante et conquérante à la fois, d’un genre je-me-la-pète-isme typiquement Ozien. C’était sa manière d’être depuis fort longtemps, on n’allait pas le changer comme çà d’un claquement de doigts.

      Je vous épargne la description du trajet de ce cher personnage jusqu’au lac, vu que ce ne serait pas très utile ici. Enchaînons plutôt à l’instant où notre Oswald repéra une silhouette allongée au bord de l’eau. En s’approchant un peu plus, Oz vit qu’il s’agissait d’une jeune femme, brune, sur une serviette, qui devait profiter du cadre idéal pour bronzer ou se relaxer. Une jeune femme qu’il connaissait, à vrai dire, et qu’il reconnu lorsqu’il ne fut plus qu’à quelques mètres pour l’avoir déjà rencontrée lorsqu’il était encore à l’Académie, un jour de pluie. Il s’en souvenait, cette fille se nommait Larya Kudo. Très gentille. Oui, quand il s’agissait de retenir les noms des demoiselles ou même ceux des mecs qu’il voulait pousser à bout par simple divertissement, Oz était très doué. Mais passons. Le jeune homme, les mains dans les poches, s’approcha donc de l’endroit où était posée Larya, le plus silencieusement possible. Une fois à côté d’elle, il se laissa tomber en position accroupie et lâcha avec un sourire un simple :


      - Bouh.

      Oh, très gentil tout çà. Il était vrai qu’Oz était beaucoup plus agréable avec les filles, un peu comme ce taré de Vasco. Quoique là encore, c’était légèrement différent. Mais bref. Toujours souriant et penchant sa jolie tête légèrement du côté, Oz ajouta ensuite :

      - Cà fait un bail, Larya. Tu vas bien ?

      C‘était vrai que cela faisait longtemps qu‘il ne l‘avait pas croisée, la demoiselle. Peut-être avait-elle été trop occupée avec sa boutique ? Fort possible. Mais si Oz traînait moins dans les bars et se mettait à être agréable avec tous les gens sans exceptions, ce serait peut-être plus simple, aussi. Mais çà… On pouvait toujours rêver.


    Dernière édition par Oswald Roland le Dim 12 Juil 2009 - 1:16, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Juste un instant de calme dans une vie mouvementée...[PV Oz]

    Message  Invité le Ven 8 Mai 2009 - 2:08

    [rohhlala... j'ai l'air ridicule à côté de tes Rps !! ^^]

    j'édite demain

    Contenu sponsorisé

    Re: Juste un instant de calme dans une vie mouvementée...[PV Oz]

    Message  Contenu sponsorisé