Aaron Mang'Il

    avatar
    Caliban Mang'Il

    Messages : 5
    Age : 34
    Métier : Sénateur
    Nature : Shiromag
    Niveau : Expert

    Aaron Mang'Il

    Message  Caliban Mang'Il le Jeu 15 Mar 2018 - 11:01


    AARON
    MANG'IL(libre)

    Homme, 32/42 ans,
    Shiromag/Kuromag/Nomag (score de Faëly libre)
    Métier (libre)


    Identité


    Gamaëlien
    Né un ** mois (libre)
    Métier/Occupation (libre)
    Depuis ** ans (libre)




    Aaron, ou quelque soit le nom que vous choisissez de lui donner, est un personnage qui laisse plein de libertés, mais il suscite aussi beaucoup d'attentes ! Ce n'est pas un petit jeune qui a les dents longues, c'est un personnage réfléchi et posé, qui sait parfaitement ce qu'il fait et qui demande qu'on sache parfaitement ce qu'on en fait ^^. C'est pourquoi je le destine plutôt à un joueur qui a de l'expérience et un niveau sympa en RP, qui n'hésitera pas à s'investir, surtout vu le lien qui me tient très très à coeur que j'aimerais développer avec Caliban <3.

    En effet, Aaron fait partie de l'aristocratie et, pourquoi pas, de la famille Mang'Il. Le métier qu'il fait importe peu parce que je l'imagine à une position importante et confortable quelque soit sa branche de prédilection... En revanche, ce perfide comploteur est un akaëlien de premier ordre et cela risque d'avoir pas mal d'importance sur le forum !

    Je précise que beaucoup de détails que j'ai apportés dans cette fiche peuvent être discutés, débattus et modifiés. J'essaie de laisser autant de liberté que possible tout en donnant des idées pour la construction du personnage. L'avatar, le métier, le nom, rien de tout cela n'est impératif, même si vous devez bien admettre que Rufus Sewell a grave la classe...


    Physique


  • Rufus Sewell (acteur)
  • Tout autre choix pertinent

  • Aaron est un homme d'âge mûr qui paraît très sûr de lui, posé, d'un abord agréable. De stature moyenne, il ne se distingue pas vraiment par son physique sauf à considérer cette prestance écrasante qui semble inhérente à tous les aristocrates. Il y a quelque chose, dans son maintien et ses attitudes, un rien de snobisme et de classe qui le trahit irrémédiablement. Son visage est anguleux, ses pommettes saillantes. Ses yeux verts donnent souvent l'impression d'être ouverts à demi, lui conférant un regard arrogant qui ne manque pourtant pas de charme.

    Prestance
    Attitudes discrètes
    Arrogant/Snobe
    Yeux verts (a priori)
    Regard intéressant
    Visage anguleux
    Voix agréable
    Homme mûr
    Avenant


    Caractère

    Aaron est un homme aux qualités certaines. Il est généreux, désintéressé, agréable, calme, accommodant, investi, prévenant, soucieux des autres... C'est le genre de personnalité qui redonne foi en l'humanité, capable d'optimisme sans pour autant se montrer naïf, il sait communiquer cette énergie qui dynamise et donne envie de livrer le meilleur de soi. Il a le sens de l'humour, un humour fin, un brin snobe, mais tout à fait plaisant. Clairement, il sait désamorcer un conflit, apaiser les esprits, ou rester en dehors de ce qui ne le regarde pas. Ainsi, se montre-t-il très sélectif dans les combats qu'il choisit de mener, attendant d'intervenir au bon moment plutôt que de contraindre ceux qui l'entourent à faire les choix qu'il juge pourtant nécessaires. On apprécie ses qualités d'écoute et de conseil, son raisonnement toujours très fin et pertinent. Aaron fait souvent preuve de beaucoup de tact, et il a cette autorité naturelle qui rend inutile tout autoritarisme déplacé. Mais s'il ne perd que rarement son sang-froid, ce n'est pas pour autant qu'il manque de fermeté. C'est un homme de conviction qui aime à les défendre. C'est aussi un très mauvais perdant et il peut lui arriver de nourrir beaucoup de rancoeur face à un échec. Pourtant, Aaron ne se livre jamais entièrement. Sous ses dehors affables et sécurisants, il dissimule une personnalité beaucoup plus pernicieuse. En réalité, c'est un manipulateur né, un être retors, le genre d'homme à ne jamais révéler ses véritables motivations. Il maîtrise l'art du mensonge comme personne, sachant en dire juste assez pour servir ses intérêts, tout en étant d'une prudence extrême. En définitive, il y a bien plus à découvrir chez lui que ce qu'il choisit de montrer. Et il n'est pas garanti que ce soit pour le mieux...

    Posé
    Réfléchi
    Calculateur
    Aimable
    Agréable
    Nonchalant
    Manipulateur
    Secret
    Retors
    Prudent
    Intelligent
    Diplomate
    Prévenant
    Ambitieux
    Rancunier
    Généreux
    Fin
    Bosseur


    Histoire

  • Aaron peut être né à l'étranger pour peu que ses parents aient effectué des missions diplomatiques, ou tout simplement à Sannom. Il aura suivi l'éducation classique d'un aristocrate et n'aura probablement manqué de rien. Au choix, il aura pu totalement y adhérer ou se montrer un peu rebelle. Il peut avoir des frères et soeurs (et entretenir de très bonnes relations avec ses parents ^^), mais, si vous choisissez d'en faire un Mang'Il, rappelez-vous qu'il n'est qu'un cousin de Caliban parmi d'autres et n'a jamais été très proche de lui durant l'enfance ou l'adolescence. Ils n'ont fait que se croiser de temps en temps et entretenir une relation de surface avant de réellement apprendre à se connaître à l'aube de leur trentaine.

  • Aaron n'est pas nécessairement quelqu'un d'important au sein de l'aristocratie. Il aura pu avoir du mal à se faire un nom, à se créer une place. Quelque soit son domaine de prédilection et les orientations de sa carrière, c'est globalement quelqu'un qui avait le talent, mais non les opportunités de briller.

  • Il a pu être approché par l'Akaëlia graduellement. On imagine difficilement qu'il ait immédiatement adhérer aux principes de l'organisation avec l'éducation qu'il a reçue. Mais, petit à petit, il aura pu se laisser séduire par ses idées, jusqu'à les faire siennes. Il faut garder à l'esprit qu'Aaron est extrêmement fidèle aux Mang'Il et qu'il croit profondément que l'Akaëlia peut servir leurs intérêts. Il apprécie, voire admire Caliban, mais il ne comprend pas comment un homme tel que lui ne peut pas voir tout l'intérêt qu'il aurait à adhérer à l'organisation et à lui faciliter la tâche plutôt qu'à la combattre. Pour autant, Aaron n'est pas tout à fait un extrémiste. Il condamne fermement l'expérimentation visant à former des enfants à la kuromagie... même s'il n'en nie pas l'aspect pratique. Evidemment, son positionnement peut-être étoffé selon que vous choisissiez d'en faire un shiromag, un kuromag ou un nomag. D'ailleurs, on pourrait très bien imaginer qu'Aaron s'imaginerait être un bien meilleur chef pour l'Akaëlia que le psychopathe qui la dirige actuellement...

  • Depuis quelques années, environ 3 ou 4 ans, Aaron est devenu un proche de Caliban Mang'Il. De fait, cela lui confère une place particulière dans la hiérarchie familiale et il compte bien utiliser cette position à l'avantage des intérêts de l'organisation. Il sait également combien le secret est essentiel, car il ne souhaite pas compromettre la réputation de sa famille comme Caliban a pu le faire quelques années auparavant. Il attend simplement le bon moment, de percevoir les signes qui montreraient que l'aristocratie et la société seraient enfin prêtes à accepter les principes de l'Akaëlia et à les réaliser. Pour lui, il est une évidence que les shiromag et, parmi eux, les aristocrates, devraient prendre le pouvoir.

  • Pour l'instant, Aaron attend donc son heure. Aux côtés de Caliban, il tente de l'influencer avec prudence et talent en espérant le voir réceptif aux idées de l'Akaëlia tout en apportant son soutien à l'organisation. Ce n'est qu'une question de temps. Bientôt, ils pourront faire de leurs idéaux une réalité.


  • Liens

    Aaron doit posséder un réseau impressionnant de contacts, que ces derniers puissent être largement connus du grand public, ou, au contraire, jalousement gardés secrets. Il peut réellement avoir toutes sortes de liens en fonction de ses intérêts, mais il doit être prudent envers ceux auxquels il accorde sa confiance. Un mauvais pas et il risquerait de tomber en disgrâce, et cela, il ne peut définitivement pas se le permettre.

    Caliban Mang'Il
    On aurait pu croire que le fait d'appartenir à la même famille aurait facilité leurs relations, il n'en fut rien. Aaron a mit longtemps à pouvoir approcher Caliban, à tisser les bases d'une amitié, avant de réellement intégrer le cercle de ses plus proches amis et collaborateurs. En revanche, il ne cesse d'être impressionné par les qualités humaines de ce cousin qu'il avait toujours cru froid et dictatorial. En réalité, il se sent flatté d'entretenir cette relation et de pouvoir contribuer à influencer Caliban sur la gestion des affaires familiales. Ce sont de véritables amis et Aaron a bon espoir qu'à un certain stade, il pourra le convaincre de faire les bons choix.