Caliban Mang'Il

    avatar
    Caliban Mang'Il

    Messages : 5
    Age : 34
    Métier : Sénateur
    Nature : Shiromag
    Niveau : Expert

    Caliban Mang'Il

    Message  Caliban Mang'Il le Mer 21 Mar 2018 - 11:01


    CALIBAN
    MANG'IL

    Homme, 34 ans,
    Shiromag (900,60)
    Griffonneur



    Résumé

    Caliban Mang'Il se présente-t-il encore ?

    Héritier de la famille aristocratique la plus puissante du pays, il dirige les affaires familiales d'une main de maître et s'impose comme le fer de lance de l'aristocratie. Récemment élu sénateur, son positionnement politique est plutôt conservateur, tandis qu'il se forge une image de fervent défenseur des libertés individuelles et du respect des institutions. Il s'est, en particulier, fait un cheval de bataille de l'équilibre des pouvoirs démocratiques. C'est une personnalité consensuelle qui apparaît souvent comme quelqu'un de digne, rempli de convictions honorables, et qui sait imposer son autorité. Il lui est encore parfois tenu rigueur du scandale qui a éclaboussé la chute de l'Akaëlia il y a quatre ans. Pourtant, il a su réhabiliter un engagement qui n'a jamais failli.

    Au-delà de la façade réservée au grand public, Caliban peut témoigner de beaucoup plus d'humanité qu'on ne le penserait au premier abord. Il possède en réalité une nature réservée et intellectuelle. Si l'on pardonne son arrogance et qu'on ne se laisse pas intimider, on découvre quelqu'un de fin, au contact agréable, loin de l'image d'apparente sécheresse qu'il peut renvoyer parfois. Son amitié bien connue avec Liven Reaves a été la source de beaucoup de suspicion à son égard, mais ces griefs s’essoufflent à mesure que le temps passe. Aujourd'hui, c'est un homme tourné vers l'avenir, prêt à mettre toute son énergie au service des siens et de ses concitoyens.



    Relations développées

    Arya Evans
    C'est une amie d'enfance, bien qu'ils se soient éloignés à présent. Arya a été la première personne à laquelle Caliban a accepté de se confier, de se livrer un peu, puis sans réserves. Elle sait tout de lui, ou, en tout cas, de l'adolescent et du jeune homme qu'il a été, avant qu'il ne prenne la tête des Mang'Il. Il a, à son égard, une amitié sincère et une loyauté sans failles. Pourtant, leur relation est nécessairement distante. Le temps, les secrets, et les impératifs du quotidien ont glissé entre eux comme un voile opaque qui semble devenir de plus en plus dense à mesure que les années passent. Elle n'a plus, depuis longtemps, le rôle de confidente qu'il lui avait un jour confié. Mais il sait pouvoir compter sur elle, au moins, dans une certaine mesure. Il sait aussi qu'il ne peut pas franchir certaines limites, qu'il n'a pas le droit d'exiger d'elle quoi que ce soit. Parfois, il se dit qu'elle lui manque, surtout pour cette confiance autrefois absolue qui s'est progressivement émiettée. Que s'est-il passé pour qu'une amitié aussi sincère se soit progressivement délitée ? Il ne le sait pas lui-même. Sans doute y est-il pour quelque chose. On ne peut pas souhaiter s'éloigner pour ensuite regretter la proximité d'autrefois. Il ne fait aucun doute qu'il y a des choses à reconstruire entre eux, des liens à entretenir s'ils ne veulent pas les voir disparaître. Quant à savoir s'ils prendront le temps de le faire...


    Liven Reaves
    Que dire... ils se connaissent depuis si longtemps. Caliban n'a jamais été dupe, ou indulgent, il a toujours été capable de voir clair en lui. Ils se sont méprisés, jalousés, admirés, détestés, supportés, aimés, reniés, mentis, protégés, utilisés, pour ce qu'ils étaient réellement. Et c'est cette franchise, cette relation complexe, intense, à l'image même de Liven, que Caliban aime se remémorer lorsque son absence lui pèse, lorsque son amitié lui manque. Il a cru en lui, parce qu'on ne peut pas s'en empêcher, parce que Liven a quelque chose d'indéfinissable qui attire irrémédiablement. Une rage de vivre, un esprit fait d'absolus, une passion extrême, brillante et dévastatrice, comme une fulgurance trop vive et violente pour ne pas fasciner... Il a été ce qu'il a de plus proche d'un frère, et la déception n'en a été que plus douloureuse. Les regrets aussi, quand il se dit qu'il aurait peut-être dû lui venir en aide. Mais l'aurait-il seulement accepté ? Il ne pourra jamais lui pardonner d'avoir sacrifier tout ce qu'il était, de s'être détruit. Il ne pourra également jamais le remercier assez pour tout ce qu'il a accompli, pour sa loyauté. Mais il y a certaines personnes qui sont au-delà de toute rédemption, qu'on ne peut pas sauver. Caliban a fini par l'accepter. Il a fait le deuil de cette amitié et sait qu'il doit avant tout songer à se protéger. Ce qui ne l'empêche pas de garder à son égard des sentiments contradictoires, entre soutien et condamnation, entre reconnaissance et ressentiment, entre amour fraternel et colère rancunière.


    Aislinn Mang'Il - Personnage non-joué
    Dès l'instant où il la lui a présenté, Caliban a su qu'elle était la meilleure chose qui pouvait arriver à Liven. C'est aussi la raison pour laquelle il n'a jamais cru que leur histoire pourrait durer. Aislinn a toujours été une personnalité solaire, saine et équilibrée, en dépit de tout ce qu'elle aura pu traverser et de tout ce qu'elle pourra en dire. Elle avait cette capacité incroyable à tempérer les excès de Liven, à contrebalancer ses faiblesses, à corriger ses errements. Caliban n'a jamais vu son ami plus stable ou plus durablement heureux que lorsqu'il était avec elle. Immédiatement, elle s'est donc vue accordée sa bénédiction et sa bienveillance et, très honnêtement, il n'avait pas un instant songé que leurs relations puissent dépasser la simple cordialité rendue nécessaire par leur connaissance commune. Alors non, il n'aurait pas dû être surpris lorsque Liven a flanqué en l'air leur relation, compte tenu de sa propension dantesque à détruire tout ce qui peut avoir sur lui une influence bénéfique. Pourtant, il mentirait en disant ne pas avoir ressenti un élan de colère envers lui, un sentiment d'agacement, teinté d'autre chose, comme de la compassion pour cette jeune femme qui n'avait pas mérité une rupture aussi difficile qu'absurde. Les choses auraient pu en rester là. Il aurait pu se contenter du rôle de connaissance amicale qui passe un coup de fil de temps en temps pour prendre des nouvelles jusqu'à ce qu'un temps raisonnable se soit écoulé pour qu'il puisse cesser d'appeler. Il aurait pu s'arrêter après le premier café, mettre de côté ces grands yeux tristes et ses bons sentiments, puis retourner à sa vie sans craindre les conséquences. Il aurait pu ne pas tomber amoureux d'elle. Vraiment. Il aurait suffi de se montrer raisonnable, de se souvenir de son rang, de maintenir un peu plus de distance. Il n'y a pas eu de coup de foudre. Il a appris à l'aimer, doucement, progressivement, prudemment, jusqu'à se sentir suffisamment en confiance pour se risquer à se laisser séduire par cette personnalité forte et sensible, touchante, et surprenante de majesté lorsque l'occasion lui en est donnée. Caliban n'avait pas vraiment besoin d'une raison supplémentaire d'entrer en conflit avec Liven et sa jalousie maladive a été à la mesure de ce qu'il avait anticipé, aussi violente qu'injuste, sans le moindre égard pour leurs sentiments respectifs, et encore moins la maturité et l'indulgence que l'on pourrait attendre d'un ami de près de quinze ans. D'un autre côté, ce n'était pas comme si Caliban avait jamais accepté que quiconque lui dise comment mener sa vie et quelque chose lui laissait penser qu'Aislinn était de la même trempe. Leur relation s'est épanouie progressivement, en prenant le temps de s'installer, en se renforçant dans les coups durs, et Liven n'a pas eu d'autres choix que de l'accepter. Pour elle, Caliban est allé jusqu'à défier l'Akaëlia, jusqu'à se compromettre et mettre en danger le nom des Mang'Il. Nul ne sait qu'elle était membre de l'organisation et il s'assurera que les choses restent ainsi. Finalement, Caliban s'est décidé à épouser Aislinn lorsqu'il lui est apparu évident qu'elle était celle qui le compléterait le mieux, celle qui ne cesserait jamais de le soutenir, et celle qu'il pourrait rendre heureuse. Surtout, elle est étrangère au monde de l'aristocratie, ce monde que Caliban ne pourra jamais fuir sans pouvoir s'empêcher de le mépriser, elle est cette perspective essentielle, la réalité à laquelle se raccrocher.


    Isuzu Kamagéta - personnage non-joué
    Ils se sont connus à l'Académie, pourtant, Caliban a d'elle le souvenir d'une adolescente morose et caractérielle qu'il croisait parfois en allant en cours, sans avoir jamais pris la peine de lui parler. Leurs relations ont été plus que ponctuelles, en particulier juste après l'Invasion où ils se sont contentés d'échanger dans un cadre semi-professionnel pour mettre en œuvre le rétablissement des institutions. En réalité, il la connaît surtout par l'intermédiaire de Liven, des informations vagues, partielles, et, le connaissant, nécessairement partiales. Cela n'a fait que se renforcer lorsqu'il s'est mis à la fréquenter, augmentant, de fait, les chances de la croiser dans l'entourage de Liven et de s'en faire une alliée pour éviter à ce dernier de gâcher sa vie. Pourtant, il semble bien que c'est ce qui a fini par arriver et Caliban ne serait pas surpris qu'Isuzu l'en tienne responsable, du moins, en partie. Elle n'aurait pas tout à fait tord, au demeurant. Isuzu n'est pas facile à aimer. Elle est sèche, autoritaire, intransigeante, proprement glaciale. Néanmoins, à travers le regard de Liven, Caliban a appris à la voir aussi comme une femme forte, beaucoup plus sensible qu'il n'y paraît, et qui dissimule en réalité une personnalité beaucoup plus intéressante derrière sa carapace. Ils ont peu échangé par la suite. En dehors de quelques tentatives pour tenter de savoir ce qu'était devenu Liven, Caliban a jugé bon de cesser de l'importuner avec des souvenirs douloureux. Pour le reste, ils n'avaient plus grand chose à se dire...


    Roxas Jefferson
    On ne peut pas dire que Caliban l'ait réellement connu, qu'il lui ait réellement parlé, sauf pour le mettre en garde et tenter de protéger Liven, ce qui, de toute façon, était perdu d'avance. Mais Roxas est typiquement le genre de personnalité dangereuse, malsaine et destructrice qu'il essaye de maintenir à distance. Rien d'étonnant donc à ce que ces deux-là s'entendent à merveilles... Honnêtement, Caliban ne ressent pas grand chose à son égard si ce n'est un mépris évident, teinté de la vague certitude que cet individu ne servira jamais que ses propres intérêts. S'il n'a jamais eu de réelles raisons pour cela, il entretient à son sujet une méfiance absolue.





    Relations recherchées

    Je suis ouverte à toute sorte de liens du moment qu'ils sont amenés de façon intelligente et intéressante ! Gardez tout de même à l'esprit que ce n'est pas une personnalité toujours très accessible et qu'on le connaît souvent plus mal qu'on ne le voudrait. Si vous avez des idées, n'hésitez pas à vous manifester pour que l'on puisse discuter des détails et enrichir le carnet d'adresse de ce petit chou de Caliban !

    Aaron Mang'Il - Prédéfini disponible !
    C'est bien connu, chez les Mang'Il, le sens de la famille est surtout dicté par le sens des intrigues. Difficile d'entretenir une relation vraie, dans laquelle les liens du sang auraient survécu à l'ambition personnelle. Pourtant, il semblerait que la loyauté, la droiture et la tendresse des siens ne soit pas qu'une utopie. Caliban a découvert un ami sincère en ce cousin qu'il a appris à mieux connaître, un peu par hasard, au cours des quatre dernières années. Ils échangent souvent et Caliban apprécie la finesse de sa réflexion et la mesure de son tempérament. Lorsqu'on est homme de pouvoir, il faut avoir quelques lieutenants sur lesquels pouvoir compter et la confiance de Caliban en Aaron ne fait que grandir de jour en jour.


    Prénom Nom
    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris vestibulum fringilla lectus non vestibulum. Maecenas fringilla arcu a elit commodo, a sagittis turpis consectetur. Suspendisse at elementum lorem. Nulla iaculis in elit malesuada cursus. Praesent vitae viverra lectus. Pellentesque aliquet, ante eget pellentesque convallis, massa dolor porttitor magna, eu venenatis ex risus vel lectus. Interdum et malesuada fames ac ante ipsum primis in faucibus. Vestibulum id dui elit. Duis nec ante nec nisl congue aliquet molestie id turpis. Ut fringilla interdum metus, in sollicitudin neque ultrices vitae. Proin orci ipsum, rutrum sed ornare at, aliquam et tellus. Fusce vulputate massa et est fringilla faucibus. Donec ac enim quis nisl pellentesque lobortis vel eget magna.