Nouveau Contexte - groupe de travail

    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Dim 12 Mar 2017 - 3:25

    Hello !

    Donc puisqu'il était question de faire des réécritures de contexte et d'annexe du forum, voici quelques propositions de ma part s'agissant du contexte général ! Adressez toutes vos critiques à la suite.


    Contexte 1 :

    Tes pas te mènent, incertains, jusqu'à Sannom. Tu avances, méfiant. Tu regardes, curieux. Et au fond de ton ventre naît cette sensation étrange faîte de peur et d'envie. Alors tu es prêt à découvrir cette ville, l'angoisse dans la poitrine et l'émerveillement dans les yeux. Dans la capitale du monde que tu t'apprêtes à faire tien, l'inconnu se dispute à l'étrange pour mieux te surprendre au quotidien. Car Gamaëlia est un monde fait de mythes et de légendes devenus ordinaires, dans lequel il ne te reste plus qu'à trouver ta place.

    Qui es-tu ? Jeune et rempli d'espoir sans doute fais-tu parti de ces quelques élus qui affluent à la capitale pour étudier dans la prestigieuse Académie de Sannom. Cette prédisposition pour la magie que tu as reçue à ta naissance est un don en même temps qu'une responsabilité. Tu apprendras à l'exploiter et à la maîtriser comme peu de Magas en auront jamais eu l'occasion. En retour, la charge t'incombera peut être au sein d'une guilde, de protéger ceux qui n'auront pas eu ta chance, ou l'auront laissée passer. Cette voie sera difficile à suivre et semée d'embûches, mais elle marquera à jamais tes jeunes années d'aventures, scellées de précieuses d'amitiés.

    Les usages multiples de la magie ont beau être communs dans ce monde, elle demeure mystérieuse et capricieuse. Ne vas pas t'imaginer des pouvoirs sans limites, des capes volant au vent, ou des baguettes magiques s'agitant vainement dans les airs. C'est une science complexe et occulte, rigoureuse et précise dont l'apprentissage exige du travail et plusieurs années d'efforts. Difficile à appréhender, réservée à un petit groupe d'élus, elle demeure depuis des siècles la pierre d'achcpement de notre société.

    Mais peut être appartiens-tu à cette partie de la population nomag, pour qui la magie n'est qu'un vain mot. Tu penses sans doute que ton quotidien n'est pas fait de gloire ou de moments extraordinaires. Mais ta vie doit-elle être surnaturelle pour te sembler intéressante ? Le monde et les émotions qu'il fait naître en chacun de nous est peut être plus beau lorsqu'il est dénué des artifices dangereux qui nous protégent un temps et peuvent se retourner contre nous. Que tu ne sois qu'un nouveau venu en ville, un jeune homme en quête d'emploi, une jeune fille qui poursuit ses rêves, que tu cherches à faire fortune à la capitale ou à intégrer une guilde, que tu veuilles une existence paisible dans le manoir familial ou que tu sois prêt à tenter le pire, toutes les possibilités s'offrent à toi. Tu es un être unique, avec son histoire, ses blessures, ses espoirs, son destin.

    Peu importe les raisons qui t'ont menées dans la capitale, avec nous. Ton avenir commence ici et maintenant. Il ne tient qu'à toi de le construire parmi les choix infinis que t'offre Sannom, cet entrelacs de destins croisés. C'est sur cette page blanche à écrire ton histoire, dessiner tes envies, tracer ton chemin.



    Contexte 2 :

    Quand il arrive que le monde partage un peu de sa magie, nous appelons cela un don.

    Il ne s'exprime pas en chacun de nous, ni ne s'éprouve avec la même sensibilité. Pourtant, magas et nomags ont appris à ressentir sa présence, à le modeler en fonction de leurs besoins, à l'intégrer à la banalité irréelle de leur quotidien.

    Les éléments les plus prometteurs se destinent à l'Académie pour y faire l'apprentissage du champ des possibles, mais tous trouveront leur place au sein des Guildes qui structurent cette société complexe. Ici se confondent l'abnégation des magasionnels, l'ambition des arimages, l'avidité des chasseurs de prime, la prospérité des ryzeurs d'or, la déchéance des primes... Sannom est la ville de ces destins croisés sur le fil de cette force invisible, de ces êtres qui ont chacun leur histoire, leurs blessures et leurs propres chemins à tracer.

    Toutefois, il semblerait que la capitale soit à nouveau sur le point de vivre des événements majeurs. De la rumeur de mages noirs de retour dans ses rues, à la résurrection probable de l'Akaëlia, les menaces s'amoncellent à l'ombre d'une cité qui a peut-être endormi sa vigilance. Restera à choisir un camp.

    Gamaëlia, une école, un pays, un monde... le vôtre ?


    Auto-critique :

    Le contexte 1 est un vénérable brouillon qui a déjà 6 ans d'âge et qui n'a (presque) pas pris une ride. Mais sincèrement, j'en raffole pas. Je n'aime pas trop le ton utilisé, ni l'apostrophe au "tu", etc.

    Le contexte 2 est mon préféré mais c'est un premier jet et je pense qu'il faut impérativement le retravailler. Je pense aussi que je ne vous ai pas épargné mon style empesé et peut être un peu chiant à lire... je ne sais même pas si ça donne envie d'en savoir plus.

    Bref, je vous laisse juger.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Edryn Hayes
    Admin
    Fan d'Alia

    Messages : 3324
    Age : 33
    Métier : Caissier
    Nature : Shiromag
    Niveau : Confirmé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Edryn Hayes le Lun 13 Mar 2017 - 16:32

    Je préfère le contexte 2, mais je trouve le premier plus complet.
    Ce serait pour le mettre à quel endroit ? Un sujet à part entière ? Parce que je trouve qu'il serait bien sur la page d'accueil, mais qu'il manquerait des éléments pour un sujet tout seul. Ou alors tu pensais faire ce message et d'autres pour expliquer ce qui s'est passé avant ?

    Tout mettre dans un seul message serait peut-être trop long, mais il me semble important d'expliquer ce qui s'est passé avant et du coup on pourrait le couper en plusieurs morceaux. Un sujet contexte avec un message pour les différentes périodes.

    1 : L'académie (mais je ne vois pas trop ce qu'on pourrait en dire, il ne s'est pas passé de choses extraordinaires et non, Liven allant à l'académie n'est pas une chose extraordinaire en soi XD)
    2 : Invasion vampirique
    3 : L'après Invasion - Akaëlia...
    4 : Maintenant


    C'est dur de savoir si les gens voudraient en savoir plus vu qu'on est déjà sur Gamaëlia, on n'est peut-être pas les plus objectifs.


    _________________

    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Lun 13 Mar 2017 - 17:30

    Je pensais que ça mériterait un sujet à part oui, là ce serait juste un message de page d'accueil.

    il ne s'est pas passé de choses extraordinaires et non, Liven allant à l'académie n'est pas une chose extraordinaire en soi XD

    Ca devrait Déçu sourcil .


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Lun 13 Mar 2017 - 21:30

    Le contexte 1 est sympa ! Les critiques que j'ai sont que le fait comme quoi les magas sont peu nombreux par rapport aux nomags n'est plus d'actualité, du coup une partie du contexte n'est plus valable, et Les phrases sont sans doute un peu convolutées mais sinon j'aime bien le style ! Mystérieux, élitiste un peu qui fait que tu te sens très important quand tu le lis (mon vocabulaire est minable par rapport au tien xD) C'est un peu long à mon goût pour présenter les deux principaux choix qui s'offrent un à RPGiste surtout que ça ne donne pas trop d'infos sur Sannom, ce que c'est, que le monde est inventé de toutes pièces etc. Il manque des infos.

    J'adoooore le contexte 2 ! Simple mais précis et direct, j'aime bien la phrase d'accroche, j'aime bien la description nomags/magas même si on voit pas trop la différence entre les deux, j'aime la description rapide des guildes, j'aime la mise en contexte de Sannom avec les infos qui donnent envie de savoir ce qu'il va se passer, et bien sûr j'aime le slogan que c'est le meilleur de tous les forums. Pour le style il y a peut-être une ou deux longueur dans le troisième paragraphe mais sinon le reste est super.

    Il manque peut-être quelques infos à la suite du contexte, mais le reste est traité dans les autres sujets donc je ne sais pas si c'est utile de rajouter des choses, à part peut-être un index vers les autres sujets pour mieux comprendre le monde. En tous cas le contexte 2 expose les infos principales et donne envie d'en savoir plus, c'est ce qu'on lui demande.


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mar 14 Mar 2017 - 0:00

    Merci pour vos retours ! Je trouve que ça aide toujours d'avoir l'avis des autres, ça permet d'y voir plus clair.

    Avec un tout petit peu de recul du coup, je me dis que le contexte 2 est mieux écrit que le contexte 1 mais Edryn a raison lorsqu'elle dit qu'il est moins complet.

    Tu as raison aussi Arya, on ne voit pas trop la différence Magas/Nomag. Évidemment, je parle de magie juste avant et vu les noms qui ont été donnés, c'est implicite. Mais peut-être est-ce trop implicite ? Peut-être que ça mériterait d'être un peu plus étoffé sans pour autant rentrer dans les détails (puisqu'ils feront l'objet d'une annexe) ?

    Je trouve aussi que la transition entre l'Académie et les Guildes est un peu abrupte.

    Et pour le final, je pense que l'ouverture devrait se faire sur un vrai scénario plutôt que sur l'impression vague qu'il va se passer quelque chose. Du coup ça vaudrait peut-être le coup que j'expose mes idées pour un scénario histoire d'ouvrir/compléter le contexte grâce à cela ?

    Pour l'instant, j'en reste là de mes observations. Je me dis que je vais laisser passer quelques jours et tenter une autre rédaction pour voir si j'arrive à tout rassembler avec un peu plus de recul. Et aussi en fonction de vos réponses. Par contre, si quelqu'un veut soumettre ses suggestions, je pense que ça peut carrément valoir le coup donc n'hésitez surtout pas ! (Edryn, Oz, vous êtes dans ma ligne de mire)


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Lun 26 Juin 2017 - 10:02

    Comme on peut le constater dans la version test, j'ai mis en page un texte légèrement modifié sur la page d'accueil que je vous recopie ici. N'hésitez pas à me dire ce que vous en penser.

    Quand il arrive que le monde partage un peu de sa magie, nous appelons cela un Don.

    Pouvoir mystérieux, il ne s'exprime pas en chacun de nous, ni ne s'éprouve de la même façon. Nous avons appris à le ressentir, à le façonner selon nos envies, à l'intégrer à la banalité irréelle de notre quotidien. Ici, le merveilleux est devenu ordinaire. Mais si la magie est commune, l'art reste difficile.

    Pour les nomags, ce n'est qu'une fantaisie qu'ils ne maîtriseront jamais ou si peu, mais pour les magas les plus prometteurs c'est une chance de développer leur potentiel à l'Académie.

    Sannom est ainsi la ville des destins croisés sur le fil de cette force invisible. Ses habitants y intègrent les guildes où se confondent l'abnégation des magassionnels, l'avidité des chasseurs de prime, la prospérité des ryzeurs d'or...

    Toutefois, de la rumeur d'un retour des mages noirs à la menace renaissante de l'Akaëlia, des événements troubles se préparent qui risquent bien de bouleverser la capitale et ses habitants. Aurez-vous un rôle à y jouer ?



    Dans un deuxième temps, il est vrai qu'il est nécessaire de s'atteler à la rédaction d'un contexte un peu plus ambitieux qui n'hésitera pas à exposer les détails importants qui n'ont pas leur place dans une simple accroche. Il y a l'idée chronologique proposée par Edryn, mais à mon avis, on peut faire un mixe thématique/chronologique assez simplement :

    1. Gamaëlia, c'est quoi
    2. Il y a des nomags, des magas, des mages noirs, et des guildes
    3. Il y a eu une invasion vampirique
    4. Il y a eu du grabuge avec l'Akaëlia
    5. Aujourd'hui quand est-il

    Je me propose évidemment pour la rédaction, mais je suis loin de cracher sur des idées ou des sources d'inspiration.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Lun 26 Juin 2017 - 23:52

    Pour reprendre ta phrase, la critique est aisée mais l'art est difficile Smile

    "Ici, le merveilleux est devenu ordinaire." J'aiiiiiime <3
    "Mais si la magie est commune, l'art reste difficile." Le rapport avec ce que tu viens de dire juste avant, quel est-il ? De quel art parle-t-on ? L'art magique je suppose ? Genre la magie est partout mais pas maitrisée par beaucoup de monde ?

    "Pour les nomags, ce n'est qu'une fantaisie qu'ils ne maîtriseront jamais ou si peu" Je trouve ça méga triste xD Ca implique bien qu'ils ne maitrisent pas la magie mais c'est pas très jouasse.

    "où se confondent l'abnégation des magassionnels" *toussote* oui oui tout à fait ce n'est pas du tout devenu une guilde un peu mercenaire je vois pas de quoi vous parlez *toussote*

    "qui risquent bien de bouleverser la capitale" On n'a défini nulle part à ce moment que Sannom est une capitale. Je pense que parler de ville suffit.

    "Aurez-vous un rôle à y jouer ?" Alors. Je sais que c'est catchy tout ça. Mais cette phrase je la vois partout. Sur littéralement tous les forums RPGs il y en a une variation. Je préfère largement des classiques points de suspensions qui laissent présager les choses à venir sans trop s'avancer. Au lecteur de savoir s'il veut y jouer un rôle ou pas. Bien sûr ce n'est que mon avis je me plierai à la majorité mais j'en peux plus de cette accroche xD Je pense même que je préférais ton paragraphe d'avant.
    Spoiler:
    Toutefois, il semblerait que la capitale soit à nouveau sur le point de vivre des événements majeurs. De la rumeur de mages noirs de retour dans ses rues, à la résurrection probable de l'Akaëlia, les menaces s'amoncellent à l'ombre d'une cité qui a peut-être endormi sa vigilance. Restera à choisir un camp.

    Globalement j'ai l'impression que ça fait un peu court aussi. Il y a des passages que je préfère dans cette version et d'autres que je préfère dans l'autre ^^'


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Edryn Hayes
    Admin
    Fan d'Alia

    Messages : 3324
    Age : 33
    Métier : Caissier
    Nature : Shiromag
    Niveau : Confirmé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Edryn Hayes le Mer 28 Juin 2017 - 2:01

    Je suis d'accord avec Arya, je préfère aussi le paragraphe d'avant ("Toutefois, il semblerait que la capitale…") et je trouve que ça ne serait pas plus mal que le texte finisse par "Restera à choisir son camp". Si on choisit le paragraphe d'avant, je me demande par contre, s'il ne faudrait pas ajouter un mot pour définir un peu plus l'Akaëlia, pour que le lecteur ait quand même une vague idée de ce dont on parle. Quelque chose comme "à la résurrection probable de la dangereuse Akaëlia" ou "du violent groupe" ou quelque chose qui est mieux et pas trop long XD ou juste mettre un lien sur le mot (ou les mots) qui renverraient aux futurs sujets sur les guildes/contexte...


    J'ajouterais juste que :

    Pour les nomags, ce n'est qu'une fantaisie qu'ils ne maîtriseront jamais ou si peu
    Ce qui m'embête un peu dans cette partie, c'est qu'on avait dit que les nomags pouvaient être des magas qui ne se servaient pas de leur don et je trouve que ça ne colle pas trop avec le " ne maîtriseront jamais ou si peu".

    Et que le mot abnégation me fait penser à Divergente. Quand je lis la phrase je ne  peux pas m'empêcher de voir les différentes guildes comme les factions du livre/film.

    Enfin, je ne trouve pas que le texte est court, sachant que c'est un résumé du contexte sur la page d'accueil, si j'ai bien tout compris. Tout sera sûrement un peu plus approfondis dans le sujet contexte et avec les différentes annexes.

    (J'aime le fait que le texte soit justifié sur le fofo test ^^)



    J'aime bien ta découpe pour le contexte.

    Je me demande si le 1 et le 2 ne pourraient pas être le même chapitre ? J'ai du mal à imaginer le premier chapitre sans qu'il ne contienne des éléments du deuxième. Gamaëlia c'est quoi ? : un monde avec de la magie, des magas, des guildes… Est-ce que le deuxième chapitre ne va pas ressembler beaucoup au premier ?
    À moins que, le premier chapitre porte sur le forum et non sur le pays/monde rp ?
    En gros est-ce que c'est :
    Gamaëlia, c'est quoi = Gamaëlia est un forum rp fantasy, magie, hihihi, moderne blablabla…
    Ou
    Gamaëlia, c'est quoi = un monde/pays avec des magas qui ont des dons et d'autres pas…

    Je n'ai pas trop d'idées pour la rédaction, j'ai regardé sur plusieurs forums et je n'ai pas trouvé de choses très originales.
    Je ne vais pas beaucoup t'aider en te disant que je pense qu'un contexte classique, pas trop long et simple à lire soit sans doute la meilleure chose à faire. Après, on peut avoir une présentation un peu plus travailler, avec des images… mais un texte assez simple.

    Je pense aussi qu'il n'est pas nécessaire de rentrer dans les moindres détails de l'histoire de Gama, avant l'invasion vampirique. Il n'est pas nécessaire de savoir à quelle année on a découvert le feu, pourquoi la troisième guerre entre Gama et Sombréa a eu lieu (d'ailleurs, on pourrait vite fait parler des relations entre les différents pays, mais peut-être pas dans le contexte), ni qu'il y a plusieurs années on a fait un échange académie Gama/Sombréa.

    Sinon je pensais qu'on pourrait peut-être se focaliser sur les différences ou les conflits.
    Dans le chapitre 2, expliquer ce que sont les magas et les nomags et les relations tendus (ou non) qu'ils ont pu avoir ou ont.
    Dans le chapitre 3, l'invasion et les relations qu'entretient Gama avec Sombréa (et peut-être les autres pays)
    Dans le chapitre 4, l'histoire de l'Akaëlia et les problèmes entre les guildes
    Dans le chapitre 5, je ne sais pas et les relations entre les aristocrates et le commun des mortels, les différents groupes sociaux du pays ?


    _________________

    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mar 4 Juil 2017 - 14:20

    J'aimerais citer et répondre à toutes vos remarques parce que certaines m'ont fait rigoler XD, mais je vais faire sobre et essayer de viser l'efficacité.

    J'ai tenté de tenir compte de toutes vos remarques et de corriger ce petit texte de contexte PA.


    Quand il arrive que le monde partage un peu de sa magie, nous appelons cela un Don.

    Pouvoir mystérieux, il ne s'exprime pas en chacun de nous, ni ne s'éprouve de la même façon. Nous avons appris à le ressentir, à le façonner selon nos envies, à l'intégrer à la banalité irréelle de notre quotidien. Ici, le merveilleux est devenu ordinaire.

    Pourtant, maîtriser son Don est un art difficile. Certains nomags n'en ont tout simplement pas les capacités ou ont renoncé à les développer. Mais pour les magas les plus prometteurs, leur Don est plus qu'une fantaisie ou un agrément. A l'Académie, ils apprendront à exploiter tout leur potentiel.

    Sannom est la ville des destins croisés sur le fil de cette force invisible. Ses habitants y intègrent les guildes où se confondent l'intégrité des magassionnels, l'avidité des chasseurs de prime, la prospérité des ryseurs d'or...

    Toutefois, il semblerait que la capitale soit à nouveau sur le point de vivre des événements majeurs. De la rumeur de kuromags de retour dans ses rues à la résurrection probable des organisations criminelles dont on se croyait débarrassé, les menaces s'amoncellent dans cette ville qui a peut être endormi trop longtemps sa vigilance.  Restera à choisir un camp.



    Par contre Edryn, le plan que tu proposes à la fin me semble tellement trop parfait pour le thème "société" que je dois rédiger que je pense que je vais te le piquer tel quel.


    Contexte long à venir


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Edryn Hayes
    Admin
    Fan d'Alia

    Messages : 3324
    Age : 33
    Métier : Caissier
    Nature : Shiromag
    Niveau : Confirmé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Edryn Hayes le Mar 4 Juil 2017 - 17:01

    J'aime bien ton contexte, mais ryzeur s'écrit avec un z et qu'est-ce qu'un kuromag ? J'ai cherché dans tous les sujets, je n'ai pas trouvé. Mage noir ?


    _________________

    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mar 4 Juil 2017 - 17:05

    Au bout de dix ans, je crois que je n'écrirais jamais "ryzeur" correctement... Sinon oui, je suis désespérément à la recherche d'un nom pour les mages noirs et la magie noire et Arya avait suggéré Kuromagie. C'est ma faute pour ne pas l'avoir mentionné dans mon message.

    Je suis en train de bosser sur le contexte long... c'est tellement balèze T.T.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Mar 25 Juil 2017 - 19:45

    Trois ans après Very Happy

    Ça me plait beaucoup comme ça ! Ça couvre tout, ça pose l'ambiance, ça laisse planer des idées sur ce qu'il va se passer... J'aime.

    Il faudra peut-être le faire lire à des personnes extérieures au forum pour savoir si c'est assez clair et entrainant quand on ne connait pas l'univers de Gamaëlia ?


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mer 26 Juil 2017 - 15:42

    Oz m'a proposé de me filer un coup de main pour le contexte long, j'ai trop de mal.

    Je comptais demander une "analyse complète" sur Never-Utopia lorsque ce sera terminé mais je peux déjà demander un avis sur le contexte court ? Histoire de se faire une idée ? (et un peu de pub par avance ?)


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Mer 26 Juil 2017 - 19:55

    Fais comme tu le sens.


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mer 26 Juil 2017 - 20:05

    Avis demander pour le contexte court sur Never-Utopia ^^.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Oz Roland
    Glandeur appliqué/Sobre à ses heures perdues

    Messages : 878
    Age : 25
    Métier : Gosse de riche qui s'assume
    Nature : Joker
    Niveau : Ca intéresse quelqu'un ce genre de questions ?

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Oz Roland le Lun 20 Nov 2017 - 20:02

    3 ans après la guerre, je viens enfin vous proposer un petit quelque chose... Je ne sais pas si ce que j'ai fait est assez long pour un contexte, mais je ne me voyais pas trop développer des points qui ont déjà été développés dans les autres sujets d'information. Ceci dit ce que je vous propose n'est qu'un brouillon, je vous laisse le modifier à votre guise et éditer directement mon message si vous voulez  I love you J'ai gardé des phrases que vous aviez proposé dans les messages au-dessus. J'ai peut-être oublié des choses aussi, notamment au sujet de l'histoire de Sannom et de Gama (j'ai une mémoire de poisson rouge...) Bref, je vous laisse voir !


    Gamaëlia, une école, un pays, un monde… le vôtre ?

    Bienvenue dans un monde où le merveilleux est devenu ordinaire et où la magie côtoie la technologie. Dans ce monde riche d’histoire et animé de plusieurs conflits à travers les âges, il existe une magie que l’on appelle le Don. Il ne s'exprime pas en chacun de nous, ni ne s'éprouve avec la même sensibilité. Pourtant, magas et nomags ont appris à ressentir sa présence, à le modeler en fonction de leurs besoins et à l'intégrer à la banalité irréelle de leur quotidien.

    Les magas et les nomags sont les deux catégories de personnes qui existent en ce monde. Les magas peuvent influer et modeler le don qu’ils ressentent à travers eux, selon une puissance et un niveau différents. Les nomags, eux, s’ils ressentent la présence du don dans leur environnement, sont incapables d’agir sur celui-ci. Cette différence majeure entre deux catégories de personnes a été la source de divers conflits, jalousies et inégalités par le passé. Les magas avaient, par exemple, accès à des places ou des postes interdits aux autres, privilège de ceux qui savent pratiquer la magie et qui la mettent au service de la société. Cette différence s’est atténuée avec le temps, notamment grâce au développement technique et technologique qui a permis de compenser les inégalités. Aujourd’hui, magas et nomags vivent en harmonie dans un principe d’indifférenciation. Les nomags sont les plus nombreux et les magas sont indispensables au bon fonctionnement de la société. Mais est-ce que cette harmonie perdurera toujours ? (Note : Je ne sais pas si cette question est vraiment utile, c'est dans l'idée de lancer des pistes de scénarios à venir mais on peut tout aussi bien l'enlever, je vous laisse décider)

    La ville de Sannom est la capitale de Gamaëlia. Théâtre de complots politiques, elle abrite une population très hétéroclite et attire des habitants venus des quatre coins du monde. La ville, comme toutes celles du pays, est régie par un système de guildes dont certaines sont plus influentes que d’autres. Magassionnels, Ryzeurs d’or, Chasseurs de Prime, Griffoneurs, Arimags et Artifiques contribuent chacun d’une manière différente au bon fonctionnement de la société gamaëlienne. Les étudiants font partie d’une guilde à part, en attendant de choisir laquelle ils rejoindront après leurs études. L’Académie de Sannom, par ailleurs, réputée à travers le monde, accueille tous les jeunes magas avides d’apprendre à contrôler, exploiter et développer leur don. Quant-aux personnes qui ne font partie d’aucune guilde, peu importe la raison, elles sont appelées les sans-couleurs. (Est-ce qu'on développe un peu plus le point de l'Académie ?)

    Il y a quelques années, Gamaëlia et plus particulièrement Sannom ont été victimes d’une attaque sans précédent. Une invasion, plus précisément, menée par Sombréa, leur ennemi historique. Ce pays impérialiste et conquérant s’est étendu en dominant ses voisins et a toujours jalousé la forte influence de Gamaëlia, pays rendu voisin grâce à l’existence de la passe de Sandélia, un no man’s land reliant les deux continents. Sombréa avait pour ambition de dominer Gamaëlia et de prendre possession de son territoire. Pour cela, le pays envoya des kuromages se mêler à la population sanommienne pour les infiltrer de l’intérieur. Les kuromages sont des magas pratiquant la magie noire, formellement interdite dans plusieurs pays dont Gamaëlia mais parfaitement acceptée au sein de Sombréa. Ces mages noirs infiltrés firent tomber des têtes et en enrôlèrent d’autres, de sorte à prendre possession de la ville et à instaurer un régime de terreur.  (J'ai donc remplacé les vampires par Sombréa de manière générale et par des kuromages de Sombréa, vous me direz si ça colle comme ça. Je ne suis pas forcément fan de mes tournures de phrase donc là aussi n'hésitez pas)

    Sombréa occupa ainsi la capitale gamaëlienne pendant un an. Une longue année où responsables politiques étaient traqués, où des exécutions publiques étaient menées, où le sang coulait et où la population vivait dans la peur. Mais une résistance finit par se créer. Magas et nomags s’allièrent dans l’ombre pour mener des actions rebelles et tenter de reprendre le contrôle de la ville. Liven Reaves, un membre actif de cette résistance, devint un héros national en menant un commando jusque dans le quartier général de la force armée ennemie et en tuant de ses propres mains le Commandant Général des Armées de Sombréa en charge de l’occupation, qui était un puissant kuromage. A partir de là, les armées gamaëliennes réussirent à reprendre le contrôle de la ville et Sannom fut libérée de ses chaînes.

    Cette invasion marque un chapitre très sombre de l’histoire gamaëlienne. Désireux de ne jamais revivre une telle attaque un jour, l’état renforça ses armées, décida de traquer les kuromages de façon intensive et condamna fermement l’utilisation de la magie noire au sein du pays. Ainsi, Liven Reaves considéré comme le héros libérateur de Sannom fut traîné en justice alors que la société apprenait qu’il avait sombré dans la magie noire pour s’attaquer aux sombréens. Malgré son rôle dans la libération de Sannom, Liven Reaves passa du statut de héros à celui de criminel.

    Le pays vécut par la suite des années de calme, seulement rythmées par quelques aléas propres à la vie en société. Aujourd’hui, néanmoins, une nouvelle menace semble sur le point de faire son apparition. Il s’agit de l’Akaëlia, un groupuscule extrémiste composé de magas puissants et ambitieux qui aspirent à un monde entièrement régi par la magie et débarrassé de la présence du moindre nomag. Pour le moment, ce n’est qu’une rumeur qui court dans les rues de Sannom. Il faut dire que les membres de ce groupuscule sont particulièrement difficiles à identifier, et peuvent se trouver n’importe où à travers les continents. Mais entre ça et la rumeur que des kuromages seraient de retour à Sannom, il semblerait que les menaces s'amoncellent dans cette ville qui a peut être endormi trop longtemps sa vigilance. Reste à choisir un camp. (Je ne sais plus si l'Akaëlia a déjà mené des actions à Sannom ou alors si ça commence juste à sortir de l'ombre ? )
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mar 21 Nov 2017 - 10:50

    Bien ! Very Happy

    Quelques remarques rapides pour ne pas pondre l'un de mes mémorables pavés :

    - Je ne trouve pas que reprendre des phrases déjà écrites soient une bonne idée. Ca donne une impression de répétition à mon sens et ça semble un peu maladroit au niveau du style. Ce n'est qu'une question de reformulation donc aucun vrai problème.

    - J'aime la petite touche historique qui fixe le contexte dans une histoire un peu plus vaste.

    - J'aime l'interrogation sur l'harmonie magas/nomas puisqu'en plus ça rejoint l'Akaëlia et un éventuel scénario futur à ce niveau.

    - J'aime l'explication sobre sur Sannom, les guildes et l'académie. Chapeau bas pour ce résumé très synthétique dont j'aurais été proprement incapable.

    - Pour l'invasion de Sombréa, l'idée est bonne. Mais je suis contre la stygmatisation des petits kuromags... blague à part, j'aimerais davantage l'idée que Sombréa, qui compte des kuromags, des shiromags et des nomags, y compris dans ses rangs armés, ait envoyé tout ce petit monde indifféremment, tout en étant bien conscients que d'avoir des kuromags, ça aide un peu. J'insiste sur le fait que ça ne fasse pas toute la différence puisque, justement, avec l'échelle de Faëly on peut voir très nettement que des shiromags peuvent dominer des kuromags. C'est une question de maîtrise. Donc un peu plus de diversité pour les rangs ennemis !

    - Idéalement, j'aurais voulu qu'on ne mentionne pas expressément Liven et son implication. Je suis d'accord que c'est censé être un fait connu de tous... mais ça me gène de le mettre dans le contexte général à deux niveaux : d'abord, à titre personnel parce que ça donne une exposition au personnage qui a l'air de dire "eh oh, coucou, moi je suis super important, je suis mentionné au contexte" ; ensuite, parce que ça laisse assez peu de champs aux autres personnages. Après tout, pourquoi ne pas imaginer qu'il y ait eu d'autres héros, d'autres réseaux de résistance, d'autres initiatives entreprises ? Liven n'a même pas monter une résistance à proprement parlé, il s'est contenté d'agir avec Arya, Isuzu et Sorel. Alors, ok, destabiliser l'envahisseur en décapitant la chaine de commandement aura été vachement utile, mais je pense qu'il est important de dire que ça ne fait pas tout. J'imagine que la confusion engendrée aurait justement pu permettre à des réseaux de résistants d'entrer en action et donc de renverser la vapeur. Bref, tout ça pour dire qu'il ne faut pas donner trop de crédit à Liven. Après tout, ce n'est qu'un vil assassin qui se la joue, na.

    - J'adore le dernier paragraphe mais il appelle à quelques remaniements que je détaille juste après.


    Sur le rôle de l'Akaëlia...

    Je m'en vais vous raconter une petite histoire, une histoire que j'ai imaginé des années durant au sujet de Gama pour essayer d'apporter de la cohérence ou de combler les trous qui pouvaient exister au sujet de tel ou tel personnage.

    Cette histoire n'engage que moi et mon imagination délirante donc chaque point peut en être discuter. Mais vu que j'aime me vanter, je dirais que j'ai quand vachement réfléchi au truc et que ça me paraît tenir la route. A voir si ça vous séduit.

    Ces précautions étant prises, allons-y !

    L'Akaëlia est une organisation avant tout ancienne. Sa naissance exacte et les raisons peuvent être variées, mais, vu que tout n'a pas toujours été rose entre magas et nomags, je dirais que son existence remonte à peu près à l'époque où a été établi un principe d'égalité entre les deux catégories.

    Ses motivations réelles demeurent à ce jour inconnues du grand public car c'est une organisation de l'ombre, une sorte de mafia au réseau important qui tente d'influencer les grandes décisions politiques et sociales du pays. Dans quel but réel ? Il semble que leurs actions varient beaucoup en fonction de ceux qui la dirige. Néanmoins, on pense pouvoir affirmer qu'ils prônent la domination des shiromags. Après tout, le pouvoir appelle le pouvoir et il ne serait que justice que ceux qui ont bénéficié du Don soient mieux considérés, jouissent de davantages de privilèges sociaux que ceux qui n'en ont pas reçu.

    Dans cette optique, les akaëliens doivent considéré que les shiromags sont l'élite de la société, son avenir et les plus à même de la diriger. Cependant, is ne prônent pas l'annihilation des nomags pour autant ! D'abord parce que ça représenterait beaucoup de monde et ensuite, parce qu'ils constituent une force vive en terme de force de travail. Les akaëliens intègrent donc les nomags à leur société idéale, mais en les considérant inférieur aux shiromags. Ces derniers occuperaient les fonctions politiques, prendraient des décisions, se trouveraient à des positions sociales enviables, tandis que les nomags devraient se contenter du rôle d'exécutant, de travaux manuels ou agricoles, de métiers de service, etc... Ils proposeraient donc une société de classes où chacun serait à sa place et cette place serait juste puisqu'elle serait le reflet d'une donnée naturelle et aléatoire : le Don et la puissance qui lui est associée. D'ailleurs, les akaëliens considéreraient qu'il est absolument terrible que des magas choisissent d'être nomags, ne de pas exploiter leur Don, de ne pas chercher à gagner en puissance. Donc ils renforceraient la recherche et l'éducation des éléments les plus prometteurs afin d'enrichir constamment le vivier des shiromags aptent à diriger la société.

    Mais qu'en est-il des kuromags ? Car oui, en terme de Don et de puissance, les kuromags seraient souvent en conflit avec les shiromags, et ce, d'autant plus qu'ils sont plus ou moins à la dérive de leurs émotions, de leur capacité à faire preuve d'empathie et d'humanité, bref, qu'ils constituraient quand même un gros vivier de psychopathes en puissance. Pour les akaëliens, ils sont donc un problème, mais ils sont aussi une ressource ! Ils voudraient les dominer, les manipuler, utiliser leur Don pour servir leurs intérêts, mais tout en gardant leurs blanches mains. En fait, ils voudraient les contrôler pour se substituer à leur conscience décadente. Les kuromags pourraient donc agir dans le cadre bien défini par les shiromags. Mais soyons honnête, ils restent des magas tout à fait méprisables et ils n'auront pas à attendre de considération de la part de cette nouvelle société. Les kuromags seraient une sorte de mal nécessaire, tolérés, intégrés, utilisés, mais méprisés.

    Depuis quelques temps, environ deux générations, l'Akaëlia conduit donc une expérimentation en son sein. Elle demande à ses membres, des shiromags de bons niveaux, de participer à leur cause en conduisant des tests sur leurs enfants, de les former à la kuromagie et de former leurs frères et soeurs aux meilleurs moyens de les contrôler. L'idée est de se constituer une armée puissante, mais avec un verrou de sécurité. Evidemment, il y a eu quelques ratés, quelques enfants ont pu passer entre les mailles du filet, constituant des électrons libres. Tel a notamment été le cas de Sorel, à l'époque où il s'appelait encore Shindra, et de sa soeur Nàrië qui était censé apprendre le contrôler et qui a trouvé refuge à l'Académie quand elle a compris que ça serait impossible... Tel a également été le cas de Sevastian, le frère d'Aislinn, avant qu'elle ne soit contrainte de le tuer avant que les choses ne prennent des proportions dévastrice... (et imaginez un peu le vivier d'histoires possibles qui vont plaire aux joueurs).

    Pour réaliser ce beau projet de société nouvelle, l'akaëlia a passé des années à infiltrer les plus hautes sphères de la politique et de l'économie gamaëlienne. Tâche d'autant plus ardue que de vieilles familles aristocratiques ont un peu la main mise là-dessus et qu'il est complexe de rester discret lorsque l'on fait du prosélytisme.

    Et puis, c'est le drame... ou l'opportunité rêvée. Sombréa mène une action agressive contre Sannom, envahie la capitale et prend le contrôle de la ville. L'Akaëlia se sent évidemment menacée puisqu'elle ne veut pas spécialement que Sombréa prenne le contrôle du pays, mais aussi parce que les manières autoritaires et agressives de ce voisin gênant fait apparaître les magas comme des oppresseurs. L'Akaëlia est donc contre l'Invasion et décide de lutter contre celle-ci.

    C'est alors que se rappelle à leur bon souvenir un certain Sorel, devenu un kuromag confirmé qui cherche à obtenir des informations sur sa soeur disparue. L'Akaëlia y voit là une opportunité en or. Elle promet de fournir les informations qu'il désire à Sorel s'il intervient contre l'Invasion vampirique par une action forte visant à éliminer les principaux chefs présents à Sannom. Sorel accepte, mais il a lui-même ses propres ambitions. Il connaît l'akaëlia, il connaît son potentiel, et il connaît ses idées. Il se dit que ce serait tout de même une bonne chose s'il pouvait en prendre le contrôle. Après tout, il est d'accord, le pouvoir appelle le pouvoir. Mais dans ce cas, ce serait les kuromags qui devraient diriger la société... Sorel part donc dans l'optique de se servir de l'Akaëlia jusqu'à un certain point, puis de la renverser pour en prendre le contrôle. Pour cela, il lui faut des partisans. Et quels meilleurs partisans que ceux que l'on recrute et que l'on forme soi-même, exactement comme l'Akaëlia l'a formé lui ?

    La chance lui sourit lorsqu'il commence à s'intéresser à un certain Liven Reaves. Jeune, ambitieux, naïf et ridiculement doué... Sorel, on le sait, n'a fait qu'une bouchée de Liven à cette époque. Néanmoins, tout n'a pas fonctionné comme prévu. L'Akaëlia a senti l'entourloupe en voyant des kuromags rejoindre Sorel et a tenté de l'éliminer. Ce dernier s'est enfui, abandonnant Liven à sa lourde tâche et l'on connaît le reste de l'histoire... Liven a éliminé la tête de l'Invasion qui s'est ensuite délitée quand les sannomans ont repris le contrôle de leur ville. Evidemment, il a été condamné pour l'usage de la magie noire, ce qui a posé de gros problèmes à l'Akaëlia. Mais, heureusement, il n'a rien divulgué sur eux, sans doute que Liven ne savait rien. Et pour cause, le pauvre chou n'en savait rien, j'en témoigne ! Ils ont songé à l'éliminer, mais Liven a scellé son Don, ce qui le rendait parfaitement innofensif pour l'heure. Et mieux ne valait pas s'en approcher de trop près à moins de susciter une attention excessive de la part d'Arya Evans, la chef des magassionnels, et de Caliban Mang'Il, puissance en pleine ascension qui leur causait déjà du fil à retordre.

    Les années ont passé et l'Akaëlia a gagné en puissance, doucement, silencieusement, dans l'ombre... Pendant ce temps-là, Sorel a su se faire oublié. Il a retrouvé sa soeur et la tuer, éliminant ainsi toute menace contre sa personne. Le problème, c'est que lorsque son influence prend de telles proportions, on finit par se faire remarquer. L'Akaëlia a commencé à être dans le collimateur des autorités et des magassionnels. On ne savait pas encore grand chose à son sujet, mais il y avait des rumeurs, des faits troublants et inquiétants, des enquêtes qui se multipliaient et les incriminaient. Lorsqu'elle a été estimée gênante, ils ont donc voulu éliminer Arya Evans pour semer la confusion dans les rangs des magasionnels. Ils ont chargé l'un de leurs agents dormants de s'en charger : Aislinn. Celle-ci s'est rapproché de Liven pour atteindre sa cible mais ce qui devait être un avantage s'est avéré être un inconvénient. Il lui était plus difficile d'opérer ainsi... du moins l'a-t-elle fait croire puisque la rouquine avait retourné sa veste depuis longtemps et jouait les agents doubles. Enfin... pendant un temps. L'akaëlia a fini par réagir en cherchant à l'éliminer. Sauf qu'entre temps, Liven jouait les jolis coeurs auprès d'Isuzu et qu'Aislinn n'avait rien trouvé de mieux à faire que de s'attirer l'attention de Caliban.

    C'est donc la puissance conjuguée de ces deux-là qui leur est tombée dessus. Et cela tombait plutôt mal puisque l'Akaëlia connaissait des dissensions internes et menaçait de se scinder en deux groupes distincts, l'un, plus favorable aux kuromags que l'autre. Sorel est alors revenu à Sannom, bien décidé à saisir sa chance de mettre l'akaëlia à terre et d'en prendre le contrôle. A cours d'option, Caliban et Liven se sont résolus à s'associer à lui le temps de démanteler l'akaëlia, mais avec la ferme intention de ne pas le laisser prendre la relève !

    Liven était donc parti pour jouer les agents doubles et s'est à nouveau sacrifié pour la cause en acceptant de travailler aux côtés de Sorel, de recouvrer son Don, et de lutter contre l'akaëlia dans le plus grand secret... un sens du sacrifice qui cache, peut-être, une bonne part de culpabilité pour le simple fait qu'il en crevait d'envie malgré son aversion pour Sorel...

    Evidemment, cela n'a pas tourné comme voulu. L'akaëlia a été affaiblie, presque détruite. Mais voyant sa fin proche, ses derniers dirigeants ont tenté de faire éclater le conflit contre Sorel au grand jour. Il y a eu des affrontements dans des lieux publics, certains habitants ont été tués... C'est là qu'on a commencé à poser des questions, à exiger des comptes. Sorel a essayé de se débarasser de Caliban et Liven en se servant de la presse, en révélant des informations confidentielles. Et cela a été assez compliqué pour ces deux-là de s'en sortir. Liven a assumé toute la responsabilité pour épargner Caliban, s'est laissé arrêté, puis s'est enfui quand l'occasion s'est présentée. Caliban l'a officiellement renié et, Sorel qui s'était fait un ennemi mortel de Liven, n'avait pas intérêt à rester sur Sannom. Donc, au final, personne n'a gagné.

    Liven a erré un peu partout aux fils d'une vie de baroudeur, animé par la volonté de trouver des réponses à ses questions sur la magie noire et l'envie brûlante de tuer Sorel. D'où sa déception lorsqu'il a appris qu'il était mort... mais est-ce le cas ?

    L'akaëlia moribonde a su se faire oublié, mais elle s'est peu à peu reconstruite, prudemment, sans que personne n'en sache rien. Qui la dirige ? Ses idéaux sont-ils toujours les mêmes ? Sorel est-il vraiment mort comme Liven l'affirme ou a-t-il fini par en prendre le contrôle ? Quels sont ses objectifs ? Est-on en droit de s'inquiéter ?


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Oz Roland
    Glandeur appliqué/Sobre à ses heures perdues

    Messages : 878
    Age : 25
    Métier : Gosse de riche qui s'assume
    Nature : Joker
    Niveau : Ca intéresse quelqu'un ce genre de questions ?

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Oz Roland le Mar 21 Nov 2017 - 18:59

    Voici une réécriture du contexte en prenant en compte les modifications de Liv :



    Bienvenue dans un monde où le merveilleux est devenu ordinaire et où la magie s’épanouit dans un univers contemporain. Dans ce monde riche d’histoires et de destins croisés, il existe une magie que l’on appelle le Don. Une force que chacun ressent différemment, que certains peuvent exploiter, que d’autres ne peuvent envisager de contrôler. Une magie intégrée à la banalité irréelle du quotidien qui s’oublierait presque, mais qui continue de fasciner et qui se trouve être la source de nombreux conflits.

    Des magas et des nomags peuplent ce monde. Les magas peuvent influer et modeler leur don en fonction de leur niveau ou de la puissance qu'ils possèdent. Les nomags, eux, s’ils ressentent la présence du don dans leur environnement, sont incapables d’agir sur celui-ci. Cette différence majeure entre deux catégories de personnes a été la source de divers conflits, jalousies et inégalités par le passé. Les magas avaient, par exemple, accès à des places ou des postes interdits aux autres, privilèges de ceux qui savent pratiquer la magie et qui la mettent au service de la société. Cette différence s’est atténuée avec le temps, notamment grâce au développement technique et technologique qui a permis de compenser les inégalités. Aujourd’hui, magas et nomags vivent en harmonie dans un principe d’indifférenciation. Tous deux sont indispensables au bon fonctionnement de la société. Mais est-ce que cette harmonie perdurera toujours ?

    La ville de Sannom est la capitale de Gamaëlia. Théâtre de complots politiques, elle abrite une population très hétéroclite et attire des habitants venus des quatre coins du monde. La ville, comme toutes celles du pays, est régie par un système de guildes dont certaines sont plus influentes que d’autres. Magassionnels, Ryzeurs d’or, Chasseurs de Prime, Griffoneurs, Arimags et Artifiques contribuent chacun d’une manière différente au bon fonctionnement de la société gamaëlienne. Les étudiants font partie d’une guilde à part, en attendant de choisir laquelle ils rejoindront après leurs études. L’Académie de Sannom, par ailleurs, réputée à travers le monde, accueille tous les jeunes magas avides d’apprendre à contrôler, exploiter et développer leur don. Quant aux personnes qui ne font partie d’aucune guilde, peu importe la raison, elles sont appelées les sans-couleurs.

    Il y a quelques années, Gamaëlia et plus particulièrement Sannom ont été victimes d’une attaque sans précédent : une invasion menée par Sombréa, leur ennemi historique. Ce pays impérialiste et conquérant s’est étendu en dominant ses voisins et a toujours jalousé la forte influence de Gamaëlia, pays rendu voisin grâce à l’existence de la passe de Sandélia, un no man’s land reliant les deux continents. Sombréa avait pour ambition de dominer Gamaëlia et de prendre possession de son territoire. Pour cela, le pays envoya des hommes se mêler à la population sanommane pour les infiltrer de l’intérieur. Des espions, des agents, mais aussi des magas puissants, qu’ils soient shiromags ou kuromags - les shiromags pratiquant une forme de magie majoritairement répandue à travers le monde, et les kuromages pratiquant une magie formellement interdite à Gamaëlia et dans de nombreux pays, mais parfaitement tolérée au sein de Sombréa. Tous ces agents infiltrés sombréens firent tomber des têtes à Sannom et en enrôlèrent d’autres, de sorte à prendre possession de la ville et à instaurer un régime de terreur.  

    Sombréa occupa ainsi la capitale gamaëlienne pendant un an. Une longue année où responsables politiques étaient traqués, où des exécutions publiques étaient menées, où le sang coulait et où la population vivait dans la peur. Mais une résistance finit par se créer. Magas et nomags s’allièrent dans l’ombre pour mener des actions rebelles et tenter de reprendre le contrôle de la ville. Un groupe de résistants mena un commando jusque dans le quartier général de la force armée ennemie et tua le Commandant Général des Armées de Sombréa en charge de l’occupation. Cette action eut le mérite d’engendrer une confusion chez l’ennemi, qui permit à d’autres réseaux de résistants de s’attaquer aux armées sombréennes postées en ville. Affaiblies, ces dernières ne purent résister à l’assaut final des armées gamaëliennes qui se joignirent aux résistants et qui réussirent à reprendre le contrôle de la ville. Sannom fut ainsi libérée, au prix de grands sacrifices.

    Cette invasion marque un chapitre très sombre de l’histoire gamaëlienne. Désireux de ne jamais revivre une telle attaque un jour, l’état renforça ses armées, décida de traquer les sombréens infiltrés de façon intensive et condamna fermement l’utilisation de la magie noire au sein du pays. Ainsi, les dérapages de la résistance n'ont pas été pardonnés. Ceux qui ont payé la libération de la ville au prix de la kuromagie sont passés du statut de héros à celui de criminels.

    Le pays vécut par la suite des années de calme, seulement rythmées par quelques aléas propres à la vie en société. Aujourd’hui, néanmoins, une nouvelle menace fait son apparition. Il s’agit de l’Akaëlia, un groupuscule extrémiste composé de magas puissants et ambitieux qui aspirent à un monde entièrement régi par la magie, mais dont les motivations sont encore inconnues du grand public. Cette organisation de l’ombre est ancienne et ses membres sont extrêmement difficiles à identifier, au point où ce n’est simplement qu’une rumeur qui court à travers le pays. Sa création remonte à l’époque où l’égalité entre magas et nomags a été instituée. Depuis, l’organisation a probablement vu ses actions et sa stratégie varier en fonction de ses dirigeants, mais une idée principale prédomine et constitue l’identité du mouvement : la domination des shiromages sur la société. Les akaëliens croient en la supériorité des magas, et plus particulièrement des magas puissants, pas ceux qui choisissent honteusement de ne pas exploiter leur Don. Ils aspirent à une société de classes où, à leurs yeux, chacun occuperait une juste place, avec les puissants aux commandes et les plus faibles à l’exécution des tâches.

    Les akaëliens recherchent activement, et dans l’ombre, des shiromages prometteurs qui pourraient rejoindre leur cause. Ils intègrent également des kuromages au mouvement, même s’ils estiment que les mages noirs sont trop instables et trop à la dérive pour être considérés autrement que comme un mal nécessaire pour atteindre l’objectif de la société parfaite. Les kuromages sont de parfaits outils pour les akaëliens qui ne veulent pas se salir les mains et qui espèrent les contrôler. Pour cela, l’Akaëlia a même mené des expérimentations en son sein en demandant à des shiromages de former leurs propres enfants à la kuromagie, pour tenter d’apprendre à canaliser et contrôler cette forme de magie afin de constituer une armée. Ces expérimentations ont eu quelques ratés, notamment avec certains enfants qui ont échappé à l'organisation et qui se sont enfuis en pleine nature, tels des bombes à retardement.

    L’un de ces enfants, une fois devenu adulte, a tenté de prendre le pouvoir sur l’Akaëlia. Sorel a recruté des partisans et a notamment enrôlé un jeune homme qui fit plus tard partit des résistants libérateurs de Sannom à l’époque où Sombréa envahit la ville. Un résistant qui fut formé à la magie noire par cet akaëlien, exactement comme lui avait été formé enfant, qui s’en brûla les ailes et qui fut condamné par la société par la suite pour cela. Si cette histoire ne fit pas de vague pour l’Akaëlia et que cette dernière gagna en puissance, discrètement, progressivement, infiltrant les plus hautes sphères de la politique et de l'économie gamaëlienne au fil des années, le retour de Sorel changea la donne alors que sa puissance se faisait remarquer des autorités. Enfant maudit de l’Akaëlia, il décida de s’attaquer à nouveau à l’organisation dont il souhaitait toujours prendre le contrôle. Cette fois, il fut épaulé par des agents sanommans qui souhaitaient profiter de cette occasion pour démanteler l’Akaëlia dont ils soupçonnaient l’existence sans réussir jusqu’ici à s’y attaquer pour de bon, mais sans pour autant laisser le contrôle à Sorel par la suite.

    Cette entreprise, menée secrètement, a échoué. En effet, même si l’Akaëlia a été affaiblie, voire presque détruite, elle a su inverser la donne en faisant éclater le conflit contre Sorel au grand jour. Des combats ont ainsi été menés dans les rues de Sannom, provoquant beaucoup de dégâts et faisant de nombreuses victimes. Le gouvernement a donc demandé des comptes. Les agents sanommans ont été livrés en pâture à la presse et la justice, alors qu’ils avaient agi en secret et en enfreignant de nombreuses lois, dans une société où personne ne croyait vraiment à l’existence du groupe extrêmiste. Sorel et les akaëliens survivants ont profité de la confusion pour disparaître. Le temps aidant et les années passant, l’histoire se fit peu à peu oublier, alors que dans l’ombre, l’Akaëlia mise à mal se remet de ses blessures et se reconstruit. Aujourd’hui, elle est prête à revenir, bien déterminée à créer un jour sa société parfaite, alors que tout le monde à Gamaëlia et à Sannom l’ignore encore.

    Il semblerait que les menaces s'amoncellent dans cette ville qui a peut être endormi trop longtemps sa vigilance... Reste à choisir un camp.
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Sam 9 Déc 2017 - 0:13

    Y a deux-trois passages qui m'ont bien fait rire dans ta description de l'Akaëlia tellement ils sont vrais xD Par contre je voyais plutôt l'organisation comme étant quelque chose très orienté vers la magie noire et trempant dans des affaires louches dès le début, pas forcément des gens avec un idéal de société avec des magas inférieurs aux nomags. J'ai peur qu'en instituant le fait que ce soit le but originel de l'Akaëlia on ne puisse pas trop ressortir cette idée pour faire surgir des tensions entre les deux catégories de population parce que ça aurait déjà été fait par le passé. En plus d'après le contexte c'était déjà comme ça dans le passé de Gamaëlia. Du coup l'Akaëlia voulait revenir à une société passée ?
    Sinon la description est sympa, un ou deux passages à revoir sur la forme pour avoir un ton consistant sur toute l'histoire mais c'est cool Smile


    J'adoooore le contexte que tu as fait <3 Heureusement qu'on a de tels talents parmi nous, je sais pas comment on s'en sortirait sinon !

    Il y a juste un truc qui me chagrine, c'est le passage sur "Les nomags, eux, s’ils ressentent la présence du don dans leur environnement, sont incapables d’agir sur celui-ci.", il me semble qu'on a dit que les nomags ne ressentent pas (ou suffisamment peu pour que ce soit anecdotique) la magie, car c'est une composante du Don que de percevoir la magie.
    Sinon, "Ce pays impérialiste et conquérant s’est étendu en dominant ses voisins et a toujours jalousé la forte influence de Gamaëlia, pays rendu voisin grâce à l’existence de la passe de Sandélia, un no man’s land reliant les deux continents." Cette répétition me choque, désolée xD En plus on précise pas pourquoi Sombréa jalouse Gamaëlia, parce qu'on dit justement que Sombréa influence ses voisins en les dominant. Du coup je propose : "Ce pays impérialiste et conquérant s’est étendu en dominant ses voisins et a toujours jalousé la forte influence culturelle de Gamaëlia, pays rendu accessible grâce à l’existence de la passe de Sandélia, un no man’s land reliant les deux continents." Je suis pas trop sûre de ma correction ceci dit.
    Par rapport à ma remarque sur l'Akaëlia, je sais pas trop quoi penser du paragraphe qui la décrit... Et je pense que la suite est trop longue, on n'a pas besoin de retracer toutes les batailles entre nos persos et l'Akaëlia dans le contexte. Pour le coup je préférais la description du premier contexte.

    Ceci dit, ça m'a fait penser à une bonne question : est-ce que le but et de tourner le prochain arc de l'histoire du forum autour des retombées de la guerre Liven / Sorel / Akaëlia (je fais des gros raccourcis) et dans ce cas ce qu'il s'est passé avant est important pour l'histoire du forum (savoir qui est Sorel, ce qu'il a fait, comment l'Akaëlia a été démantelée, pourquoi Liven est parti etc.), ou est-ce que c'est de repartir d'une base un peu plus annexe avec l'Akaëlia qui revient foutre le bazar et il se trouve que certains persos ont déjà été confrontés à (ou sont/étaient) des figures importantes du mouvement par le passé et ont leur propre histoire mais au final c'est pas vraiment important pour l'histoire du forum ? Suis-je claire ? xD


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Sam 9 Déc 2017 - 6:26

    Tu es très claire ! Et je n'ai pas de grosses oppositions de principe.

    Je suis pour ta seconde idée s'agissant de l'arc du forum (le hasard fait toujours bien les choses). Je déteste l'idée de mettre des personnages en acteurs centraux d'un contexte, en tout cas, de le formaliser ainsi. Ca coupe toute motivation à quelqu'un qui aimerait créer un personnage qui aurait autant, sinon plus d'impact. Il ne faut pas oublier que nos idées, actuelles ou futures, de scénario, vont être influencées par les joueurs et qu'il y a peut-être des trucs qui vont émerger auxquels on aurait même pas pensé. Donc, rester vague et s'en remettre au Deus Ex Machina qui veut que tous nos persos reviennent à Sannom pile à ce moment là, je suis pour à 200%.

    Pour l'akaelia, j'aimerais plus précisément ce que tu proposes parce que je n'ai pas bien compris si tu étais pour ou contre au final XD.


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Arya Evans
    Admin
    Cheftaine des Magassionnels

    Messages : 3328
    Age : 35
    Métier : Magassionnelle
    Nature : Shiromag
    Niveau : //

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Arya Evans le Sam 9 Déc 2017 - 16:58

    Je suis aussi pour ma seconde proposition pour l'arc du forum, je pense que c'est assez dur pour un nouveau de créer un personnage qui s'intègre bien dans une histoire tournée autour d'autres persos, d'où ma préférence pour garder toutes ces péripéties dans un dossier "il s'est passé ça en même temps, c'était cool mais ce n'est pas l'histoire principale", et d'où ma remarque qu'on n'a pas besoin de raconter l'histoire de l'Akaëlia en détails dans le contexte Smile Une bonne grosse partie des quatre derniers paragraphes est en trop je pense. En plus c'est déjà raconté par le sujet sur l'histoire de l'Akaëlia qui va aller je sais pas trop où d'ailleurs je sais même pas si on en fait un ? ^^

    Justement, à propos de l'Akaëlia, en fait j'aime bien tout ton texte, la façon dont tu l'as écrite, et l'histoire de la fin, et globalement ça me va. Le seul problème que je vois c'est que si l'Akaëlia, à la base, est une organisation qui veut mettre les magas au pouvoir (soit revenir au temps de l'histoire gamaëlienne où c'était le cas), qu'entre-temps ils se sont effondrés à cause des affrontements avec l'invasion sombréenne et la guerre interne contre Sorel et le camp de Liven, je vois mal l'organisation changer complètement de chef, dire "on sait pas trop ce qu'ils veulent" et finalement se rendre compte qu'ils veulent toujours mettre les magas au pouvoir. Ca fait un peu "tout ça pour ça ?". Soit on sait ce qu'ils veulent et c'est la même chose qu'avant, soit on ne sait pas parce que ce n'est plus la même chose, et dans ce cas on ne peut pas vraiment refaire le coup "les magas doivent être supérieurs aux autres blabla". Je pense aussi que ça vient du fait que pour moi l'Akaëlia est plutôt un groupuscule anarchiste qu'une organisation contrôlée avec des buts grandioses ^^
    Maintenant ton idée de relation entre les kuromages et leur fratrie est géniale, en plus d'intégrer parfaitement ce qui a été introduit avec Sorel et Nàrië, et je t'avoue que ça me donne aussi des idées pas très sympathiques pour certains personnages à venir. Du coup je suis très tentée d'acquiescer à tout ce que tu as écrit, mais je sais pas trop ce que ça va donner pour le futur :/ Genre Krik récupère l'Akaëlia à son compte, et il se passe quoi ? La même chose qu'avant ?


    _________________
    T'es mort
    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Sam 9 Déc 2017 - 19:36

    Mais c'est ça qui est cool, c'est qu'on ne sait pas ce qui se passe ^^ !


    Je crois comprendre ce que tu essayes de dire sur les motivations de l'Akaëlia qui étaient claires à un moment donné et n'ont plus trop l'air de l'être et puis en fait si. Je vais essayer d'éclaircir les choses.

    L'Akaëlia, il y a longtemps, voulait (re)mettre les magas au pouvoir. Mais entre ce but-là et ce qui a réellement été poursuivi, il peut y avoir un monde (cf ce cher Lénine qui voulait mettre à bas la société de caste et l'apparition de la nomenklatura... on peut pas dire que c'était une réussite). Ainsi, l'Akaëlia aura très bien pu prendre des visages différents par le passé, notamment celui d'anarchistes justement, je trouve que c'est une super idée. Pour l'arc Sorel/Liven/Caliban en tutu rose, j'imaginais qu'ils soient revenus à leurs ambitions premières depuis un petit moment déjà (le temps de mettre en place le truc générationnel pour la kuromagie). Mais ils ont subi un méchant revers... bah oui Lili, c'est la vie, on ne gagne pas à chaque fois...

    Alors bien sûr, ils se seront reconstruit. Mais quelle forme prend cette reconstruction, est-ce qu'ils ont toujours les mêmes idéaux, est-ce que ça a évolué, est-ce que c'est encore l'Akaëlia telle qu'on la connaissait ou est-ce que ça n'en a plus que le nom ? Bah ça, c'est justement toute la question. Edryn voulait mettre Krik à la tête de l'Akaëlia et j'approuve à 300%. J'ai hâte de savoir ce qu'elle va proposer : est-ce parce que Krik a complètement dévoyé le truc pour en faire un club du soir pour kuromags en mal d'amis ? est-ce qu'il veut mettre les kuromags au pouvoir ? est-ce qu'il n'est qu'un pion manipulé par quelqu'un d'autres ? est-ce que un joueur futur ne va pas se ramener en essayant de le renverser pour redonner à l'Akaëlia ses lettres de noblesse ?

    C'est le jeu qui nous le dira et j'adore tous ces points d'interrogation. C'est au joueur de construire la menace ^^ (même si l'on peut travailler avec eux pour donner des idées et des orientations).


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Edryn Hayes
    Admin
    Fan d'Alia

    Messages : 3324
    Age : 33
    Métier : Caissier
    Nature : Shiromag
    Niveau : Confirmé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Edryn Hayes le Mer 13 Déc 2017 - 0:47

    Personnellement, j'aime bien le contexte et j'ai trop rien à dire. Si, j'ai trouvé  Laughing , il y a écrit "des kuromages/shiromages", mais on a choisi de dire "un kuromag/shiromag" et "un maga/nomag, des magas/nomags", donc est-ce qu'il ne devrait pas être écrit "des kuromags/shiromags" ?

    Pas à écrire dans le contexte, mais juste pour mon info :
    J'aurais bien aimé avoir des petites précisions sur la chronologie pour les histoires de mes persos. Combien de temps a duré l'invasion, 1 an ? Et ensuite, il s'est passé combien de temps entre l'invasion et l'histoire de la bataille avec Sorel, Caliban et Liven ? Et surtout, il s'est écoulé combien d'années entre cette bataille et maintenant ? 6 ans ?



    Et si ça peut vous éclairer sur la chose, voilà un vague résumé de l'histoire de Krik et ce qu'il veut faire, sachant que j'ai intégré les trucs du contexte et l'histoire de l'Akaëlia du message de Liven, un peu plus haut :
    Krik, cet amour:
    Krik a été "élevé" dans l'Akaëlia et a bénéficié de la "formation kuromagie", ça n'a pas été top moumoute et un peu décevant au vu de ce qu'on attendait de lui Evil or Very Mad . Il n'a pas été très heureux durant ses années d'apprentissage et surtout sa santé mentale en a pris un coup, lui qui n'était déjà pas très bien à la base. Il n'a jamais été satisfait de la place des kuromags au sein de l'Akaëlia et donc de la sienne, a contribuer à creuser le fossé entre shiromags et kuromags akaëliens et est devenu de plus en plus ingérable. On a essayé de le tuer, ça n'a pas trop fonctionné, mais il a fini en prison, y est resté pendant toute l'invasion et ne s'est évadé cheers que lorsque tout était fini. Il a eu des problèmes pour revenir, parce que j'imagine que la sécurité avait été augmentée après l'invasion et qu'il était recherché, mais cela ne l'a pas empêché d'aider le côté favorable aux kuromags de l'Akaëlia, il s'est fait des "amis"... L'Akaëlia a presque été détruite après le passage Sorel, Caliban et La Bête. Krik s'est ramené avec ses amis en mode "je suis viendus vous sauver I love you", l'organisation qui n'était pas très bien a accepté son aide en se disant qu'elle finirait par se débarrasser de lui au moment opportun. Plein de chefs et de magouilles plus tard, Krik prend la tête de l'Akaëlia et au début ça ne se passe pas trop mal jusqu'à aujourd'hui où les choses commencent à craindre du boudin Cache Yeux .

    En gros, Krik veut tout dominer et quand je dis tout, je parle également du temps qui passe, des nuages, des plantes et de la moindre petite poussière. Comme je l'ai dit plus haut, il ne va pas bien du tout dans sa tête et a complètement perdu le sens des réalités. Ses idées et ses choix pour l'organisation deviennent de plus en plus dangereux, extrêmes et irréalistes.

    Il a toujours eu plus ou moins le côté favorable aux kuromags dans la poche, ces membres l'ont beaucoup soutenus et aidés à rebâtir l'Akaëlia. Ce côté de l'Akaëlia, qui est devenu majoritaire au fil des années grâce à de nombreux "accidents fâcheux & cie", pense que Krik a toujours les mêmes projets pour l'Akaëlia, or ce n'est plus exactement le cas et certains commencent à douter. À la base, le but de l'Akaëlia actuelle est toujours de prendre le pouvoir et changer la société pour que les magas et nomags retrouvent leurs places d'antan (en gros : magas dominent les nomags). Évidemment, avec une communauté si favorable aux kuromags, ces derniers auront une place de choix dans cette nouvelle société utopique, contrairement aux nomags qui deviendront plus ou moins des esclaves. Sauf que, Krik étant ce qu'il est, il s'est bien gardé de dire à ses chers membres qu'il veut, seul, se servir de l'Akaëlia pour dominer le monde, parce qu'il n'y a que lui qui est capable de créer une société parfaite, qu'il est meilleur que tout le monde...  Sourire Gaby
    Actuellement, certains membres commencent à grincer des dents parce que la gestion de l'organisation de l'Akaëlia est de plus en plus bancale et ils ont peur qu'elle se trouve de nouveau dans la position d'il y a quelques années. Les nomags akaëliens ne se comptent plus que sur les doigts de la main, ce qui n'est pas toujours très populaire au sein du groupe, puisqu'ils étaient nécessaires pour certaines tâches... La place des shiromags akaëliens devient de plus en plus précaire, commençant lourdement à ressembler à celle des anciens nomags. Quant aux kuromags, Le Krik, est de moins en moins réceptif à leurs conseils, idées... Mais pire, certains mécontents commencent à disparaitre "mystérieusement".

    Une des grandes idées de Krik est de plus en plus contestée. Il a voulu reprendre la "formation kuromagie", sauf qu'il a supprimé la partie "on forme un frère ou une soeur pour contenir le kuromag", parce que c'est un procédé abject, humiliant et que de toute façon, l'Akaëlia n'a pas besoin de ça pour que ses membres filent droit (Humphh) . Étant donné que c'est un éternel impatient insatisfait, il a balancé le plus de recrues possible aux kuromags pour l'entrainement, si bien que certains se retrouvent à devoir former plusieurs personnes. Comment ? C'est compliqué ? Impossible ? Meh, Krik s'en fiche. D'ailleurs, le fait que les recrues, pour la plupart enfants des membres de l'Akaëlia, soient très jeunes et poussés à l'extrême ne doit pas être très populaire non plus. Mais Krik, insatisfait du temps que tout cela prend, en demande toujours plus, forçant certaines personnes à bâcler quelques aspects de la "formation". Je vous laisse imaginer les résultats  Very Happy , d'autant plus que Krik ne cache plus son indifférence pour les aspirants kuromags qui n'auraient pas supportés l'entraînement, de toute façon ils étaient trop faibles et il en reste encore plein  Tire langue .
    Sans parler du fait que Krik ne supporte plus d'attendre dans l'ombre et que la discrétion pourrie dont il fait preuve menace de porter l'attention de la popo et des médias sur lui et par extension sur l'Akaëlia, qui n'est pas dans une forme olympique en ce moment .


    Donc, comme je l'ai dit sur la CB, Krik ne devrait plus rester chef encore bien longtemps drunken et on peut imaginer que le prochain aura des idées différentes ou plus réalistes.


    _________________

    avatar
    Liven Reaves
    Admin
    Fugitif

    Messages : 2872
    Age : 34
    Nature : Kuromag
    Niveau : Expert

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Liven Reaves le Mer 13 Déc 2017 - 7:33

    Je valide ton analyse orthographique. Oz est décidément en dessous de tout.

    Pour la chronologie, je la rappelle avec l'âge de Livy-chou pour ceux pour qui ce serait plus parlant :
    - l'invasion a duré 1 an (Liven a 24 ans) ;
    - 6 ans plus tard, s'est tenue la guéguerre avec Sorel (Liven a 30 ans) ;
    - 6 ans plus tard, nous nous situons au temps du jeu (Liven à 36 ans).

    Je dis amen à toutes tes propositions pour Krik ! Tout ceci est très cohérent et me passionne ! Je souhaite même qu'on s'en inspire pour élaborer un début de scénario qui concernerait l'Akaelia.

    Et j'appelle de tous mes vœux que de futurs membres aient dans l'idée de renverser Krik XD. D'ailleurs, il n'est pas inenvisageable que je propose un prédéfini en ce sens !


    _________________

    AGAIN
    « Non desistas, non exieris »





    CE N'EST PAS TRÈS GENTIL DE NE PAS ÊTRE TRÈS GENTIL AVEC OZ
    avatar
    Edryn Hayes
    Admin
    Fan d'Alia

    Messages : 3324
    Age : 33
    Métier : Caissier
    Nature : Shiromag
    Niveau : Confirmé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Edryn Hayes le Mer 13 Déc 2017 - 18:35

    La Bête a écrit:Oz est décidément en dessous de tout.
    Mais ce n'est pas très gentil tout ça Evil or Very Mad
    Le pire, c'est que je n'avais rien remarqué avant de voir que dans mon message, j'avais écrit "kuromage" et "kuromag" ^^'


    Merci pour la chronologie rabbit


    La Bête a écrit:Et j'appelle de tous mes vœux que de futurs membres aient dans l'idée de renverser Krik XD.
    Que de cruauté cruelle I love you


    _________________


    Contenu sponsorisé

    Re: Nouveau Contexte - groupe de travail

    Message  Contenu sponsorisé